Yaoundé: Les usagers de l’aéroport international de Nsimalen spectateurs d’une baggare entre un policier et un militaire.

Monsieur le Délégué Général, Des sources diplomatiques parfaitement informées et profondément choquées, nous renseignent qu’un incident d’une extrême gravité pour l’image du Cameroun, s’est produit le dimanche 16 décembre 2012 à 20 heures à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen, lors du débarquement du vol de BRUSSEL AIRLINES. En effet, un agent de police en service qui assurait l’ordre à son poste de travail normal et règlementait les entrées des visiteurs, s’est vu cravater par un militaire en civil à qui il recommandait de se procurer un badge d’accès.

Une bagarre a commencé devant les passagers débarquant et le public nombreux. Bien évidemment des diplomates présents et plusieurs hautes personnalités, ont ressenti une frustration infinie. Arguant bruyamment de sa qualité, le militaire aurait enchaîné une violence inouïe avant donc de s’engouffrer de force dans l’espace qui lui était interdit. La Commission indépendante contre la corruption et la discrimination exige qu’une enquête minutieuse soit menée sur cette affaire.

En effet c’est tous les jours que des scènes similaires se produisent à l’aéroport, lequel en tout état de cause, ne rempli aucune norme de sécurité exigée au plan international, et offre le spectacle d’un pays où aucune règle n’est respectée, où le moindre haut fonctionnaire et des hauts gradés des forces de sécurité se comportent en seigneurs des gangs criminels qui ne connaissent aucun interdit.

Même les simples parkings ne sont pas respectés, et on retrouve des véhicules en majorité CA garés jusqu’à l’entrée principal du hall des départs et des arrivées. C’est une honte, une injure inacceptable au principe de l’ordre, une opposition radicale à l’Etat organisé et républicain. Tout ce beau monde voyage régulièrement à l’étranger, et voit comment on se comporte dans un aéroport, mais au Cameroun, ils sèment l’anarchie. Comptant sur votre prompte et énergique réaction, la Commission vous assure de sa profonde considération patriotique./.

Le Président de la Commission SHANDA TONME

Médiateur universel Copie: PM; MINTOURISME;

PREFET LITTORAL DST; DGRE

© SHANDA TONME (Comicodi) | Correspondance

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau