Volker Finke: «Au Cameroun, on parle beaucoup»

L'entraîneur des Lions Indomptables souhaite que les choses se calment pour envisager le remplacement d'Eto'o.

volker-finke-jun.jpgPhoto: © TPO

Pensez-vous déjà au dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014? Quand nous saurons qui est notre adversaire, immédiatement, je mettrai tout sur pied pour que nous ayons des informations sur lui. Il suffira d'une mobilisation de deux heures de temps pour que j'aie tous les matchs de l'année dernière de cette équipe. En Allemagne, je suis bien organisé avec un groupe qui travaille sur tous les matchs qui se jouent à travers le monde. A ce niveau, il n'y a pas de problème.

Avez-vous déjà une solution pour pallier l'absence d'Eto'o?

Mais non! Je sais qu'ici au Cameroun, les gens aiment les débats, on parle beaucoup et tout le monde veut parler. Mais ce sont des choses dont je ne vais pas parler ici. On verra, on verra, il faut que les choses se calment. Je vais voir ce qu'il y a lieu de faire les semaines prochaines. Nous allons décider et nous verrons qui convoquer. En ce moment, il ne sert à rien de spéculer.

Est-ce qu'il y a un compartiment qui vous a le plus marqué lors du match contre la Libye dimanche?

Le comportement tactique des joueurs était très bon, avec une bonne discipline; ce n'est jamais facile de trouver la cohésion entre tous les compartiments lors d'un match. Mais, contre la Libye dimanche, nous avons trouvé la cohésion entre tous les compartiments. En plus, il n'est pas toujours souhaitable de prendre des risques.

Le fait qu'un défenseur marque dimanche veut-il dire que l'attaque est faible?

Après un corner, le plus souvent, ce sont les défenseurs qui marquent. En plus, le corner a été provoqué par des attaquants, donc c'est toute l'équipe qui a joué. L'équipe a travaillé ensemble et ce n'est qu'une bonne chose pour toute l'équipe.

Comment avez-vous trouvé votre gardien de buts?

Il y a eu deux situations au cours du match, il a fait ce qu'on attend d'un gardien. Il est resté concentré, il a joué à son meilleur niveau. Il a bien joué.

© Ateba Biwolé | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau