Togo-Cameroun: Les Lions indomptables font leur mea culpa

Face à la presse hier à Mbankomo, Nicolas Nkoulou, Alexandre Song et Enoh Eyong ont reconnu qu’ils n’ont pas été fameux face aux Eperviers à Lomé le week-end dernier.

lions-imdomptable-metz-001-thn-475.jpg

Mais ils jurent de rectifier le tir au cours de la prochaine confrontation prévue dimanche prochain à Kinshasa. Togo-Cameroun c’est un match à oublier. C’est du moins ce qui transpire de l’échange entre Nkoulou, Song et Enoh Eyong et la presse sportive. Pour ces trois Lions qui s’exprimaient au nom de la sélection nationale fanion, l’expédition togolaise a certes été un enfer mais il est impératif de tourner la page et scruter de nouveaux horizons. Ce d’autant plus que « c’est toujours difficile de prendre la parole après une défaite pour se prononcer sur les raisons ayant conduit à cette contreperformance qui nous ralentit dans la course vers le Mondial », a reconnu le vice-capitaine des Lions indomptables qui confesse au passage que les Lions ont manqué d’efficacité dans tous les compartiments. « On n’a pas marqué de buts mais il y a eu du bon et on ne peut pas dire que tout est noir. Il y a des jours avec et des jours sans.

La relation qu’on a avec l’encadrement technique importe peu. Ce n’est pas l’heure de s’apitoyer sur notre sort. Le plus important pour nous, c’est le match de dimanche prochain », confie le défenseur de l’Om. Pour son compatriote Alexandre Song, ce n’est pas l’envie de jouer ou l’état d’esprit de guerrier qui a fait défaut. Le milieu de terrain des Blaugrana, à l’image de tous ses coéquipiers, est conscient que l’objectif reste la qualification pour le Mondial 2014. « Ne doutez pas de notre franchise. Je vous le dis les yeux droit dans les yeux: nous voulons jouer, gagner et redonner du sourire aux Camerounais.

Vos questions trouveront réponses sur le stade dimanche prochain. (…) », Promet l’ancien Gunner. Et de poursuivre, « « Ça fait un bon bout que les problèmes qu’on avait dans le passé sont loin derrière nous. Dans le passé, les générations se suivaient et ce n’était pas évident d’évoluer ensemble. Des fois on ne se comprenait pas. Maintenant, on se connait beaucoup plus, on a grandi et joué ensemble, on voit les choses de la même façon. Si on ne passe pas, ce sera vraiment dommage pour le Cameroun et pour nous.

Nous ne pouvons pas l’admettre. Parce que c’est une génération qui veut gagner. Après le match de dimanche dernier, on s’est tous posé la question de savoir : pourquoi ça nous arrive toujours ? Aujourd’hui, notre objectif c’est d’aller en Coupe du monde. Et si on veut aller à la Coupe du monde, on doit se mettre et travailler tous ensemble. On va se mettre au travail »

Incidence

Une promesse réitérée par Enoh Eyong qui se dit conscient de l’enjeu que revêt la confrontation du 16 juin prochain. Match pour lequel il compte donner le maximum comme il l’a toujours fait. « Beaucoup de choses se sont passées à Lomé, mais nous devons rester positifs pour l’échéance qui s’annonce et aussi nous mettre au travail. N’importe quelle situation peut arriver dans un match, mais le groupe doit rester concentré. Nous pouvons reprendre la tête du classement. Nous avons la tête maintenant au match contre la RD Congo. C’est le plus important pour nous. Et nous allons travailler dur. Nous devons être forts mentalement.

La garantie que nous pouvons faire, c’est que nous allons nous donner à 100% pour remporter cette rencontre », a confié le sociétaire de Fulham. A la question de savoir si l’absence de Samuel Eto’o n’a pas d’incidence sur la qualité du jeu des fauves, les trois footballeurs sont unanimes pour reconnaître que la place du quadruple ballon d’or africain au sein de ce groupe est capitale. Surtout à un moment aussi crucial. « Samuel est un joueur qu’on ne présente plus. Nous savons tous ce qu’il représente pour cette équipe. On veut bien jouer avec lui et poursuivre l’aventure mais s’il n’est pas là.

Que voulez-vous qu’on fasse. Il faut qu’on se batte pour le bonheur de tous », a expliqué Nkoulou. Pour finir, les trois joueurs ont invité la presse à continuer à les soutenir, plutôt que de les « assommer » à travers un matraquage médiatique sans précédent. « Certains parmi nous n’ont pas encore le moral pour supporter vos critiques. Donc, essayez de nous comprendre », a supplié Alexandre Song avant de rejoindre le reste du groupe qui a pris ses quartiers au Centre d’excellence de la Caf à Mbankomo depuis hier à 11h. Les Léopards, eux, ont regagné le pays hier en provenance de Tripoli où ils ont réalisé un nul blanc (0-0) face à la Libye, vendredi dernier. Les poulains de Volker Finke sont attendus dans la capitale congolaise au plus tard vendredi 14 juin.

© Christian TCHAPMI | Le Messager

Programme des Lions indomptables

Mardi 11 juin 2013 10H00: Départ pour le centre d’Excellence de la CAF à Mbankomo

12h00: Conférence de Presse

12h00: soins

16h00: Entraînement Mercredi

12 juin 2013

10h00: Entraînement

12h30: soins

16h00: Entraînement

Jeudi 13 Juin 2013

10h00: Entraînement Individuel 3-4 Groupe

12h30: Soins

16h00: Entraînement

Vendredi 14 Juin 2013

10h30: Dernière séance d’entraînement

12h30: Soins

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/06/2013