Mondial 2014: Les Lions indomptables prennent la tête du Groupe I

Grâce à leur victoire sur le Togo samedi et le match nul (0-0) qui a sanctionné la rencontre qui opposait dimanche 24 mars dernier, la sélection Libyenne à la Rdc, les poulains de Jean-Paul Akono deviennent leader de ce groupe avec six points. La situation commence à se clarifier dans chacun des dix groupes même s’il reste encore neuf points à prendre lors de la phase retour.

Le Cameroun trône désormais au sommet du groupe I. Avec six points en trois sorties, les Lions indomptables peuvent remercier Samuel Eto’o, auteur d’un doublé victorieux samedi dernier face aux Eperviers du Togo (2-1). Mais aussi le match nul vierge (0-0) qui a sanctionné la confrontation entre Rdc et Libye au stade des martyrs de Kinshasa. Avec ce score de parité, les Léopards manquent de supplanter le Cameroun. Eux qui ont bataillé dur pour venir à bout d’une équipe libyenne très à l’aise sur le plan offensif. En vain. Alain Kaluyituka qui obtient un penalty à la 70e minute va briser le rêve des fauves. L’attaquant congolais voit son tir repoussé par le gardien libyen Mohamed Nashnush qui permet à son pays de ne pas repartir bredouille de ce déplacement. Ce résultat permet aux Chevaliers de la Méditerranée de rester 2e du groupe devant la Rd Congo avec 5 points soit une unité d’avance sur les Congolais qui occupent le 3e rang avec 4 points.

Les autres groupes de ces éliminatoires du Mondial 2014 ont également connu des fortunes diverses. En fait, sur les quatre équipes qui avaient marqué le maximum de points lors des deux premières journées, il n’en reste plus que deux au soir de la troisième journée, le Congo et la Tunisie. La Zambie, en déplacement au Lesotho a dû se contenter d’un résultat nul. Quant à l’Egypte elle ne jouera son match contre le Zimbabwe que le 26 mars ce qui sera également le cas de l’Algérie contre le Bénin. Une fois de plus a été conforté l’adage selon lequel, « tout le monde peut battre tout le monde ». La meilleure preuve a été apportée par le Kenya qui a failli battre le champion d’Afrique nigérian qui n’a égalisé qu’au bout du temps additionnel. D’autres résultats ont mis en lumière la fragilité des grosses cylindrées, la courte victoire des Tunisiens à domicile devant les Sierra Léonais (2-1), le nul du Sénégal, censé posséder le meilleur effectif de joueurs professionnels, avec l’Angola qui n’a encore gagné aucun de ses matches, sans en avoir toutefois perdu aucun.

Ethiopie

A l’inverse, l’étonnant Congo poursuit son sans faute grâce à son troisième succès d’affilée face au Gabon, la Côte d’Ivoire a attendu une mi-temps pour d’envoyer ses artilleurs, Bony, Yaya Touré et Kalou, pourfendre la défense zambienne. Le Burkina Faso s’est remis en selle en inscrivant ses trois premiers points aux dépens d’un Niger submergé par les assauts de Pitroipa, Bancé, Kaboré et Nakoulma (4-0). L’Ethiopie a attendu très longtemps avant de marquer le but décisif face au Botswana et de rester en tête de son groupe devant l’Afrique du Sud qui compte toujours deux points de retard après sa victoire contre la Centrafrique.

Le Ghana a aisément dompté le Soudan avec quatre buts signés Gyan, Wakaso, Waris. Pour le Cap Vert, seule équipe à n’avoir marqué aucun point, le Botswana, la Gambie, le Lesotho, le Soudan, le Rwanda et le Togo, la qualification pour le dernier tour semble s’être complètement évanouie. Le Maroc avec cinq points de retard sur la Côte d’Ivoire a sans doute vu s’envoler ses espoirs à Dar-ès-Salaam après sa défaite face à la Tanzanie. Bon à savoir, les dix vainqueurs de chaque groupe africain sont qualifiés pour un barrage entre eux après tirage au sort (aller 11-15 octobre 2013, retour 15-19 novembre 2013). Les cinq vainqueurs de ces barrages seront alors qualifiés pour le Mondial-2014. Vivement le Cameroun.

Equipes Pts 1.

Cameroun 6 2.

Libye 5 3.

RD Congo 4 4. Togo 1

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau