Match Cameroun-Togo : Concentration maximale chez les Lions

La sélection nationale  intensifie sa préparation.

lions181111-500.jpg

Après deux jours de préparation à Mbankomo, les Lions Indomptables s'entraîneront cet après-midi au Stade Ahmadou Ahidjo. Ils font la reconnaissance de l'aire de jeu qui accueillera le match de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde de 2014. Si le terrain d'entraînement change l'espace d'une matinée, la base des Lions Indomptables, elle, reste la même. Mais, jusqu'à demain. L'équipe va déménager du Centre d'Excellence de la CAF de Mbankomo pour un hôtel situé au centre ville pour, selon des explications officielles, «réduire la distance entre Mbankomo et Yaoundé à l'approche du match». A quoi ça servait donc finalement d'aller à Mbankomo pour finalement quitter cet endroit plus propice à la concentration quelques heures seulement avant le match? Demain matin, Jean-Paul Akono et ses poulains retourneront au Stade Omnisports pour une ultime séance d'entraînement. Celle-là est consacrée à la mise en place tactique. Le staff technique va dévoiler les grandes lignes de l'équipe-type contre le Togo.

Une équipe qui pourrait tourner autour de Ndy Assembé dans les buts, Nkoulou et Kana Biyik en défense centrale, Mbia et Assou Ekotto sur les côtés. Le milieu de terrain sera vraisemblablement animé par Alexandre Song, Makoun, Emana et Bedimo. En attaque, le duo Eto'o-Choupo Moting a des chances d'être aligné. Dans ce match, un duel sera intéressant. C'est celui qui mettra aux prises Assou Ekotto et Emmanuel Adebayor. Les deux joueurs évoluent dans le même club à Tottenham en Angleterre. Adebayor, capitaine des Eperviers du Togo, joue soit dans l'axe de l'attaque soit alors sur le côté comme lors de la CAN. Il croisera le chemin de Assou Ekotto qui va retrouver l'ambiance du Stade Ahmadou Ahidjo. Sébastien Bassong, autre ancien joueur de Tottenham, aujourd'hui à Norwich city, toujours en Angleterre, pourrait être aussi lancé dans le bain. Le match Cameroun-Togo peut répondre aux attentes.

© Brise MBEZE | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau