Lions indomptables : Les joueurs sont catégoriques et refusent d’embarquer si leurs primes ne sont pas payées

Les joueurs sont catégoriques et refusent d’embarquer si leurs primes ne sont pas payées. Ce jeudi à 15h30, Volker Finke et ses poulains étaient en réunion de crise au sujet des primes de présence au stage et de participation et de primes à la Can 2015.

Lions indomptables 3 466x350

Les joueurs et le sélectionneur sont surpris qu’aucune prime ne leur ait été remise depuis leur arrivée et que personne ne leur dise rien à ce sujet. Chaque fois qu’ils ont essayé d’en savoir un peu plus, ils se sont entendu répondre : « ça arrive. Ne vous inquiétez pas ». Mais à l’épreuve des faits, les 24 joueurs sont toujours sans le moindre radis. Du coup, comme il y a 6 mois au moment de s’envoler pour la Coupe du Monde brésilienne, les joueurs ont décidé de ne pas embarquer dans l’avion loué à CamairCo pour se rendre à Libreville pour y poursuivre leur stage de préparation à la Can.

Dans un premier temps, à leur arrivée lundi dernier dans la tanière, le programme prévoyait qu’ils quitteraient le Cameroun ce jeudi matin. Face aux événements, il a été arrêté que le départ se ferait plutôt ce jeudi à 16h. Au sortir de la réunion d’avec leur coach, des joueurs nous ont confié que dans le meilleur des cas, si une solution venait à être trouvée, ils partiraient dans la nuit de jeudi à vendredi. Sinon, ce sera demain vendredi. A condition que les primes soient payées. Pour les joueurs, c’est la condition sine qua none pour un éventuel départ. Ainsi, les démons sont plus que jamais présents dans la tanière.

Certains joueurs ont été « bannis », d’autres mis sur le banc à titre provisoire, mais les mêmes problèmes continuent. Cette fois-ci, le administratifs ne trouveront plus d’échappatoire et devront assumer leurs carences managériales. A aucun moment les joueurs n’ont exigé une somme précise. L’Etat a décidé que ce serait 30 millions pour la prime de participation, les joueurs ont accepté sans broncher. Hélas, personne n’a rien reçu et l’on se retrouve dans un scénario identique à celui auquel l’on a assisté avant le départ pour le Brésil. Et pourtant, l’on nous avait annoncé la fin des problèmes dans la tanière. Surtout depuis que certains « démons » avaient été virés.

© mboafootball.com : René Mouandjo

Commentaires (1)

1. J.K 09/01/2015

Ils ont encore repris leurs scénarios n'est pas.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau