Lions indomptables de football : Le feu vert de Paul Biya pour révéler le nouveau coach.

Afin de ne pas faire ombrage aux activités du nouvel an 2016 du président de la République, la publication du nom du successeur de Volker Finke au poste d’entraineur en chef de l’équipe nationale fanion, a été retardée.

Sauf contretemps,  l’identité du nouvel entraineur national sélectionneur de l’équipe nationale A de football du Cameroun sera connue cette semaine. Sur plus de 250 dossiers de candidatures reçus selon la Fédération camerounaise de football,  Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt, le Ministre des sports et Tombi A Roko Sidiki, le président de la Fecafoot, ont déjà fait leur choix. Avant de le rendre public,  les deux hauts responsables du sport roi camerounais se sont référés à l’appréciation de Paul Biya, le président de la République. La réaction de celui que les partisans présentent comme le «premier sportif camerounais» ou le «Super coach des Lions»,  était encore attendue il y a quelques jours. Mais, selon nos sources au Palais de l’Unité, le chef de l’Etat a déjà fait savoir sa position en validant le choix de la Fécafoot.

«Le nom du successeur de Volker Finke est connu. On s’est abstenu de le révéler parce qu’il ne fallait pas faire ombrage aux activités du nouvel an 2016 du président de la République, à savoir  la présentation des vœux au couple présidentiel. Il y a eu aussi la visite de Christine Lagarde. Maintenant que tout ça est derrière nous, on ne tardera pas à faire connaitre à la population, le nom du nouveau coach des Lions» explique à La Nouvelle Expression, un responsable à la Fécafoot. Le mystère reste entier sur la short-list des postulants. En attendant, Le français Alain Giresse et le serbe Milovan Rajevac, présentés au sein de l’opinion comme les favoris dans la course à la succession de l’Allemand Volker Finke, font l’actualité ailleurs.

Au Mali, Alain Giresse, qui est encore sous contrat jusqu’en 2017 avec la Fédération malienne de football, a sommé ses employeurs de lui payer ses trois mois d’arriérés de salaires (septembre, novembre et décembre 2015) et autres indemnités. En postulant à l’Appel international à candidature lancé début décembre 2015 par la Fécafoot pour le recrutement d’un entraineur national pour les Lions indomptables du Cameroun, Alain Giresse, recruté en mars 2015 pour entraineur les Aigles, l’équipe nationale malienne, affiche clairement son envie de changer d’air. Quand au serbe Milovan Rajevac, ex coach des Black stars, l’équipe nationale du Ghana, il était la semaine dernière en Tunisie pour des pourparler en vue de son recrutement comme entraineur du Club africain de Tunis. Il a promis y déposer ses valises s’il est recalé du côté de Yaoundé. Surtout que tout porte à croire que les autorités camerounaises ont jeté leur dévolu sur Alain Giresse.

Les Lions indomptables, qui ont gagné en fin de semaine dernière, deux places au classement mensuel de la Fifa (57e), reprennent du service au mois de mars prochain dans le cadre des éliminatoires de la Can Gabon 2017 contre les Bafana-Bafana d’Afrique du Sud,  qui a perdu deux places (74e) au classement Fifa de ce mois de janvier 2016.

© La Nouvelle Expression : Nana Paul Sabin

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau