Lions indomptables: Assou-Ekotto de retour mais…

L'international camerounais de Tottenham Benoit Assou-Ekotto pourrait faire son come-back en sélection le 5 février prochain à la faveur de la prochaine période Fifa. Si l'on s'en tient aux déclarations de l’entraîneur national, Jean-Paul Akono, face aux hommes de médias mercredi dernier à Yaoundé, le retour du latéral gauche des Spurs sous la tunique vert-rouge-jaune se fera lors des prochaines échéances des Lions indomptables. Sauf que le patron de l'encadrement technique des Lions, qui dit avoir pris langue avec le joueur lors de sa récente tournée en Europe ne se montre pas encore totalement rassurant sur la question: «J'ai rencontré Assou-Ekotto, et je pense que nous avons de fortes chances qu'il réintègre la sélection», a-t-il laconiquement déclaré.

Encore empreint d'une certaine incertitude, Jean-Paul Akono pense quand même avoir joué sa partition en engageant des négociations visant à dissuader l'attitude de l'ancien Lensois vis-à-vis de la sélection A pour laquelle il a claqué la porte depuis environ deux ans. C'est en effet au sortir de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud que le latéral gauche s'était éclipsé, décriant au passage le désordre dans la tanière et l'amateurisme dans la gestion du football camerounais, et dont de l'équipe nationale. Son retour était cependant conditionné par la résorption de ces différends problèmes; propices selon lui à une redynamisation de la tanière. Et même si certains problèmes décriés par l'international camerounais demeurent toujours, il n'est pas impossible qu'il compose de nouveau avec le staff technique qui entend en faire un élément moteur pour la campagne qualificative au mondial 2014. Ce d'autant plus qu'après une indisponibilité de quatre mais pour cause de blessure à un genou, Assou-Ekotto est de nouveau opérationnel en club et a renoué avec la compétition samedi dernier lors de la rencontre du 3è tour de la FA Cup (Coupe d'Angleterre).

David Ngog

L'autre joueur d'origine camerounaise qui jouit de la double nationalité (franco-Camerounais) et sur qui le Cameroun voudrait pouvoir compter est David Ngog, sociétaire de Bolton en Championship anglaise (équivalent de la deuxième division camerounaise). Après moult tractations avec l'attaquant de 23 ans, Jean-Paul Akono est parvenu à le convaincre de rallier les rangs de la sélection nationale de son pays d'origine.

«Je me suis retrouvé face à un footballeur qui voulait en savoir plus sur ce qui se passe dans son pays, concernant l’organisation de l'équipe nationale. On est allé jusqu’à aborder le projet de jeu. Ce qui est normal pour un footballeur qui agrandi dans un environnement où les choses se passent de façon normale, de manière professionnelle. Je lui ai tout dit et il en était satisfait. J’ai même rencontré son père avec qui j'ai eu un échange franc», a expliqué Magnusson, et d'ajouter: «Sauf revirement de dernière minute, David Ngog sera là. S'il n'est pas du match du 6 février prochain, il le sera contre le Togo. J’en suis très optimiste.»

Quoique moins prolifique en club depuis le début de la saison, avec seulement quatre réalisations en quinze titularisations, le technicien camerounais assure pouvoir compter sur David Ngog pour qualifier les Lions à la Coupe du mande 2014, dont il en fait désormais une priorité, depuis l'élimination de son équipe à la Can 2013. «La qualification au mondial est un impératif pour nous. Tous les moyens doivent être mis en branle pour y arriver», envisage Akono.

© Yannick Kenné | L'Actu

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau