Justice: Eto’o réclame 15 millions d’euros à son ancien agent

Impliqué dans une affaire de fraude fiscale en juin 2012, après une plainte du service spécial de délits économiques et fiscaux de Barcelone l’accusant d’avoir fraudé près de 3,5 millions d’euros (une somme qui correspondrait à ce que le joueur a obtenu en droits d’image de 2006 à 2009 de la part de son sponsor Puma), l’international camerounais vient d’être innocenté.

gilbert

Dans les faits, Messalles, qui était en charge du patrimoine d’Eto’o, s’est gracieusement servi pour réaliser des investissements en sa faveur, le tout à l’insu du natif de Nkon. Les faits remontent même en 2002, au moment ou la star camerounaise acquiert 99,97% de Bulte 2002 Empresarial SL, une entreprise propriétaire d’immeubles en Catalogne et au Cameroun. Messalles, qui gère alors le portefeuille des actifs d’Eto’o, va investir dans de nombreux biens immobiliers, notamment en France, sans en rendre compte au Lion Indomptable, mais surtout grâce à des manipulations financières.

Convaincu de fraude, détournement de fonds et délits liés au droit des sociétés, l’homme de confiance a été condamné à payer une amende de 14,9 millions d’euros à son ancien joueur et associé, qui a toujours nié les faits et a réagit en attaquant l’agent en justice pour « manœuvres frauduleuses ». Messales dispose de trois jours pour obtenir un recours en justice devant ce même juge, ou de cinq jours pour faire appel devant la Cour Provinciale.

© C.T. | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau