Joseph Batamack: «Tant que nous serons là, Joseph Antoine Bell va purger ses cinq années de suspension»

Le président de la Ligue régionale de football du Littoral n’a visiblement pas apprécié la réaction de l’ancien marseillais à la suite de cette décision.

Cameroun – Joseph Pierre Batamack: «Tant que nous serons là, Joseph Antoine Bell va purger ses cinq années de suspension»

Les relations entre Joseph Pierre Batamack et Joseph Antoine Bell ont rarement été cordiales. Mais cette fois, les tensions entre les deux hommes semblent avoir atteint leur paroxysme.

Invité ce jeudi 26 novembre sur les antennes de Radio Sport Info (RSI), le premier, président de la Ligue régionale de football du Littoral a dit sa détermination à faire appliquer la suspension de cinq ans des activités liées au football, récemment prononcées contre Joseph Antoine Bell par la Commission d’homologation et de discipline de la Ligue départementale de football du Wouri. La décision avait été prise à la suite du forfait général de Bandjoun FC dont l’ancien marseillais est le président, au championnat départemental de football du Wouri. Il avait été sanctionné en même temps qu’André Eto’o de New-Bell Sport Academy et Patrice Tchamtcheu, président de Cpsed. Les trois clubs quant à eux ont été relégués de trois divisions. «Tant que nous serons là, Joseph Antoine Bell va purger ses cinq années de suspension», a indiqué Pierre Batamack, ferme. «Il a passé son temps à nous mépriser, à nous contester alors qu’il pouvait faire appel. On allait trouver un terrain d’entente dans l’apaisement, il a refusé», a-t-il ajouté au cours de ce programme présenté par Martin Camus Mimb. A l’en croire, la décision avait été prise conformément  aux textes qui régissent le football au Cameroun.

Après l’annonce de cette suspension, la réaction de l’ancien gardien des buts des Lions Indomptables ne s’était pas fait attendre. «Une assemblée générale qui dit que j’en suis membre ne peut pas prendre une décision qui me concerne et ne pas me la notifier et la publier plutôt dans les médias et les réseaux sociaux. Allez demander à ceux qui dirigent cette ligue de vous montrer la souche de l’affiliation de Bandjoun FC», avait-il critiqué. Un argument balayé d’un revers de la main par Batamack qui fait savoir qu’un club relégué en division inférieure (comme c’était le cas avec Bandjoun  FC) n’a pas besoin d’affiliation pour s’engager en championnat.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau