Jean-Paul Akono: «Le match contre la Tanzanie a été boycotté par certains joueurs, il faudra qu' ils s'expliquent»

Dommage, nous avons plongé à cause de la défaite enregistrée face à la Tanzanie. Comme vous le savez, ce match a été boycotté par certains joueurs, il faudra que ces loueurs-là s'expliquent.

jean-paul-akono300-3.jpg

Jean-Paul Akono, sélectionneur des Lions indomptables: «Les éliminatoires de Ia Coupe du monde seront difficiles»

Le Cameroun passe de la 67e à la 79e place au classement FIFA publié hier. Quelle est votre réaction?

Dommage, nous avons plongé à cause de la défaite enregistrée face à la Tanzanie. Comme vous le savez, ce match a été boycotté par certains joueurs, il faudra que ces loueurs-là s'expliquent. J'ai fait un rapport lue j'ai envoyé à la Fécafoot. Nous sommes allés faire un rapport verbal au Ministre des sports et de l'Education physique au retour le notre expédition. Pour remonter au classement, il nous faudra disputer des matches amicaux. Avec des pays mieux classés que vous. L'essentiel pour nous est de jouer les matches pour consolider le renouvellement des effectifs.

Vous avez séjourné pendant trois semaines en Afrique du Sud pour superviser le Togo et RDC, prochains adversaires du Cameroun dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de 2014. Quel bilan faites-vous de ce séjour sud-africain?

Notre séjour a été très positif. Nous étions quatre techniciens. Ndtoungou Mpilé, Ngué Ngué Pierre, Amoa et moi-même. Au Cameroun, quatre techniciens travaillaient également sur place pendant la CAN. Ce groupe de travail était supervisé par Jean Manga Onguene, DTN. Nous allons mettre en commun nos huit rapports qui sont en fait huit visions. Les éliminatoires de la Coupe du monde seront difficiles pour tout le monde. Nous avons suivi toutes les équipes qui ont évolué à la Can. Le Président de la CAF, notre compatriote, Issa Hayatou, nous a facilité le travail en mettant à notre disposition la logistique (avions, bus, billets de stade) de la CAF. C'est l'occasion pour moi de lui dire merci. Nous avons eu la possibilité de voir jouer la RDC et le Togo. Le Togo est monté en puissance au fil de la compétition. Il a montré sa solidité défensive et même physique. C'est une équipe qui procède par des contres. Comme la RDC, la valeur individuelle de ses joueurs est intéressante. Je crois qu'en mars prochain, l'état d'esprit et la qualité de la préparation feront la différence. Ce ne sera pas un match facile.

Pendant la Can, il y a eu ce match amical face à la Tanzanie marqué par le boycott des joueurs cadres. Comment en est-on arrivé là.

Deux jours avant le match amical, les joueurs avaient joué avec leurs clubs. Deux jours après, ils ont également joué avec leurs clubs. Les convocations et les billets d'avion étaient partis dans les délais. On ne peut pas comprendre subitement l'avalanche de blessures enregistrées le jour du match. Est-ce la légèreté des médecins de club qui ont envoyé des documents certifiant que les joueurs étaient blessés? Nous cherchons à comprendre. J'ai fait la reconnaissance du terrain avec 10 joueurs. Le jour du match, les autres joueurs, ceux qui évoluent au pays, sont arrivés à 4h du matin. Je loue leur courage et leur engagement. En plus, la Tanzanie est située en altitude. Il y a donc la rareté de l'oxygène. On comprend que nos joueurs aient craqué à la fin du match.

Certains observateurs estiment que vos joueurs vous ont lâché. D'autres pensent que vous subissez des pressions dans la confection des listes...

Pour quelles raisons me lâcheraient-ils? Ce serait trop facile. Je ne subis aucune pression. J'entends dire que c'est Eto'o qui fait la liste. Ah, le pauvre, on l'accuse de tout! Je précise que je n'ai de problème ni avec le Minsep, ni avec la Fécafoot. Encore moins avec les joueurs. Je suis un entraîneur serein. Même s'il y a beaucoup de difficultés liées à l'environnement de l'équipe qui mérite d'être assaini. Je fais ce que ma conscience me commande pour le bonheur des Lions en collaboration avec mon staff.

Quel sera le profil de la liste des joueurs qui seront convoqués pour le match Cameroun?

J'ai bien apprécié l'approche de Stephen Keshi avec le Nigeria qui a fait un bel assemblage entre joueurs locaux et joueurs professionnels. C'est une très bonne voie. Je pense que nos prochaines sélections ne vont pas échapper à cette logique. C'est pour cette raison que nous avons l'intention d'organiser dans les prochains jours deux stages avec les joueurs locaux. Bien évidemment, nous allons continuer à suivre les professionnels. Nous avons encore un mois. Ne l'oublions pas, notre équipe est en pleine mutation générationnelle. Le vrai problème, c'est que la transition se fasse avec moins de tracas.

© Brice Mbeze | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau