Fifa-Fecafoot: Vers une levée de la suspension

Dans une correspondance adressée au Tas mardi dernier, des responsables de la Fédération internationale de football font savoir que le comité de normalisation sera bientôt sur pied.

Un nouveau rebondissement sur la suspension du Cameroun par la Fédération internationale de football association (Fifa) a été servi par la Fifa elle-même. A la lecture d'une correspondance envoyée au Tribunal arbitral du sport (Tas) mardi dernier, l'on s'aperçoit que la sortie de crise entre la Fifa et la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) est proche. «Nous nous referons à la procédure susmentionnée et au délai du 18 juillet 2013 qui nous est imparti pour soumettre notre position sur la requête d'effet suspensif formée par la Fédération camerounaise de football.

A cet égard, nous vous informons que la situation à l’origine de la présente procédure pourrait évoluer rapidement dans les prochains jours», écrivent Marco Villiger, le Directeur des services juridiques, et Olivier Jaberg, le chef du département corporate légal de la Fifa. Cette correspondance est en fait une réponse de la Fifa au Tas, qui, après une requête de la Fécafoot, avait demandé des explications à la Fifa. Il fallait surtout répondre pour ce qui est de l'ingérence évoquée par Jérôme Valcke, le Secrétaire général de la Fifa, pour motiver la suspension.

Le Tas avait alors donné jusqu'à ce jour à la Fifa pour répondre. C'est ce qui explique que, dans leur correspondance, Marco Villiger et Olivier Jaberg demandent un moratoire pour répondre à la Fifa. Ils soulignent aussi que «les conditions d'une levée de suspension de la Fédération camerounaise de football pourraient être réunies à brève échéance». Mais ceci passe par la mise sur pied du comité de normalisation.

Une rencontre est en effet prévue ce jour entre René Sadi, le Ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, Adoum Garoua, le Ministre des Sports et des responsables de la Fifa. Les différentes parties vont discuter du calendrier et des conditions de la mise en place du comité de normalisation à la Fécafoot. Une mission de la Fifa devrait d'ailleurs arriver au Cameroun ce jour à cet effet.

© Ateba Biwolé | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau