ETO’O ET CHOUPO-MOTING DE RETOUR DANS LA TANIÈRE

choupo-moting1.jpg

 

Les attaquants vedettes font partie des 28 joueurs convoqués par Volker Finke pour un stage en août en France. La nouvelle met du baume au cœur des supporters camerounais. N’allez pas croire qu’ils attendaient le retour de Samuel Eto’o et de Eric-Maxim Choupo-Moting comme celui des fils prodiges. Mais l’absence des deux attaquants-vedettes des Lions indomptables, en raison de blessures, s’est douloureusement fait ressentir lors des deux derniers matchs de l’équipe. Contre le Togo et la RDC, à l’occasion des éliminatoires du Mondial 2014, l’attaque camerounaise est restée stérile. Il s’agit donc de retrouver le chemin des buts pour Volker Finke. Dans la liste des 28 joueurs retenus pour préparer le match de septembre (le week-end du 06 au 08) contre la Libye, exit Léonard Kwekeu, Yannick Ndjeng, Vincent Aboubakar et Paul Alo’o Efoulou. Outre Eto’o et Choupo-Moting, on note le retour d’Achille Webo et la première sélection du Barcelonais Jean-Marie Dongou, 18 ans. Benjamin Moukandjo, Jacques Zoua et Oumarou Aboubakar viennent compléter le compartiment offensif.

   Dans le chapitre des retours, il faut signaler la présence du gardien de but Roland Ndy Assembe, Jean-Armel Kana-Biyick, Gaëtan Bong (défense) et Landry Nguemo (milieu). En gros, le coach a choisi d’appeler trois gardiens, dix défenseurs, huit milieux et sept attaquants. Comme quoi, Volker Finke a choisi la stabilité puisque l’ossature de son équipe est pratiquement la même, hormis l’attaque, que lors de ses précédentes sorties. Aucun joueur local n’a été sélectionné cette fois alors que Loïc Feudjou, le gardien de Coton Sports de Garoua, faisait partie de la dernière cuvée.

  Le groupe va entrer en stage du 11 au 14 août prochain en France pour le match crucial de septembre à Yaoundé. Les coéquipiers de Samuel Eto’o partent avec un léger avantage du fait de leur première place dans le groupe I avec 10 points, à une longueur de leur adversaire libyen. Le Cameroun a, en effet, bénéficié des trois points du match, perdu, contre le Togo, déclaré perdant par la Fédération internationale de football association pour avoir aligné un joueur suspendu à Lomé. On peut se demander si le carton jaune reçu par Henri Bedimo contre les Eperviers le 06 juin est également annulé de ce fait. Le défenseur ayant reçu un autre avertissement contre la RDC

   Pour Volker Finke, l’idée du regroupement est de mettre en place les automatismes entre les joueurs et les encourager à « se mettre au service de l’équipe ». Une conférence d’avant-match, que le Team press, Raphaël Nkoa, annonce télévisée, est prévue dans quelques semaines afin de lancer la mobilisation autour de l’équipe.

@cameroon tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau