Deux Camerounais au championnat du monde du jeu de dames

Le Championnat du monde de jeu de dames s’est ouvert hier à Pékin (République populaire de Chine). En lice, seize damistes de toutes les nationalités parmi lesquels deux Camerounais. Jean Marc Ndjofang et Flaubert Ndonzi. Jean Marc Ndjofang, plusieurs fois champion d’Afrique a pris part à plusieurs compétitions internationales.

La dernière en date étant les Jeux Olympiques de jeu de dames qui se sont déroulés, en août dernier à Lille (France). Grâce au talent du damiste camerounais, par ailleurs, capitaine de l’équipe de la sélection nationale, le Cameroun a terminé à la troisième , synonyme de médaille de bronze. Jean Marc Ndjofang qui vit, par ailleurs, aux Pays-Bas est connu du monde entier. « Il est un réel espoir de médaille », affirme avec assurance, Daniel Mbodo, damiste camerounais en fin connaisseur.

Quant à Flaubert Ndonzi, même si sa réputation n’est pas à la hauteur de celle de son compatriote, il n’est pas tombé de la dernière pluie. « Seuls les meilleurs prennent part à ce championnat du monde », soutient Daniel Mbodo. Logé dans la poule A, Flaubert Ndonzi aura fort à faire face à Allan Silva (Brésil), Alexander Georgiev (Russie) et Alexander Baliakin (Pays-Bas). Les trois adversaires du Camerounais ne sont pas des enfants de chœur. Il lui faudra sortir le grand jeu dès le premier tour pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Idem pour Jean Marc Ndjofang qui va croiser le fer au premier tour avec Vadim Virnyi (Allemagne), Alexander Schwarrzman (Russie) et Andrei Tolchykau (Biélorussie).

© Louis MATEA | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau