Classement FIFA: Nouvelle chute spectaculaire des Lions indomptables

lions181111-500.jpg

Très attendu par les inconditionnels du sport roi, le classement des sélections nationales de la Fifa pour le mois de février a enfin été dévoilé hier jeudi 14 février.

La Can 2013 à peine terminée avec le sacre du Nigeria, l’heure est déjà au bilan pour les sélections. Au niveau mondial, pas de quoi modifier la hiérarchie et c’est donc logiquement que le podium reste inchangé.

L’Espagne reste toujours sur la plus haute marche devant l’Allemagne et l’Argentine. Au niveau du continent africain en revanche, la Can a apporté des changements significatifs au classement. Malgré son élimination en quart de finale de la compétition, la Côte d’Ivoire conserve son statut de référence.

Les Eléphants, première nation africaine, gagnent encore deux places pour se retrouver 12e, juste derrière la Grèce et la Russie.

Pour ce qui est du finaliste malheureux de la Can 2013, le Burkina Faso a lui progressé de 37 rangs et pointe maintenant à la 9e place sur le continent. Grâce au 3e titre continental de son histoire, le Nigeria, 30e mondial avec 22 places de gagnées, a mis fin à 19 années de disette et a réalisé un bond significatif au classement, atteignant ainsi son meilleur classement depuis août 2010 (4e africain). Le Mali pour sa part est 25e; il n’a ni progressé ni reculé. La Tunisie, elle, progresse et accroche la 42e position. Champion d’Afrique 2012, la Zambie qui est rentrée à la maison dès le premier tour, se contente du rang 47.

Et le Cameroun alors ? Les lions indomptables, battus en amical (1-0) par la Tanzanie (désormais 127e) poursuivent leur descente aux enfers. Pour ce mois de février, le pays de Roger Milla a dégringolé de 18 places (61e) et occupe désormais le 79e rang mondial soit 19e rang continental. Les poulains de Jean Paul Akono, englués aujourd’hui dans des crises sans fins, étaient pourtant déjà classé 61ème mondial et 14ème africain il y a à peine un mois. On le voit, des deux missions assignées à Magnusson au moment de sa nomination (qualifier les lions indomptables pour la coupe d’Afrique 2013 et améliorer le classement Fifa du Cameroun), aucune ne s’est concrétisée. L’avenir des coéquipiers de Samuel Eto’o se dessine donc en pointillé…

© C. T. | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau