Cameroun - Stage des Lions Indomptables: Samuel Eto'o a rejoint le groupe à Lisses

Le capitaine a retrouvé ses coéquipiers lundi soir à Lisses en région parisienne.

samuel-etoo-lisses-2013-001-ns-600.jpgArrivee de Samuel Eto'o Photo: © Team Press Officer

 L'attaquant est arrivé le dernier au lieu du regroupement lundi soir, alors que ses coéquipiers avaient déjà effectué deux séances d'entraînement avec leur entraîneur Volker Finke. Le joueur d'Anzhi Makhatchkala (Russie) a été cordialement accueilli par ses coéquipiers et les membres du staff des Lions pour ce stage qui s'achève aujourd'hui.

samuel-etoo-lisses-2013-003-ns-600.jpgArrivee de Samuel Eto'o Photo: © Team Press Officer

Le programme du stage prévoit, aujourd'hui dans l'après-midi, un match amical contre «une formation qatarie», dont l'identité n'a pas été révélée par Raphaël Nkoa, le Team press officer de l'équipe nationale de football du Cameroun. L'on sait juste que le Cameroun souhaite profiter du passage hasardeux de cette équipe à Paris pour négocier une confrontation. Faute d'avoir pu négocier un match amical pendant la période Fifa en cours, les deux premiers jours du stage (avant-hier et hier) ont été consacrés à des exercices entre l'entraîneur Volker Finke et ses joueurs. «Le match contre l'équipe qatarie n'a pas valeur de match amical, c'est la raison pour laquelle il n'est pas recensé par la Fifa dans la série des matchs amicaux, mais ce sera un bon galop d'essai pour opérationnaliser des mises en place tactiques», a reconnu Raphaël Nkoa.

samuel-etoo-et-roger-milla-lisses-2013-002-ns-600.jpgSamuel Eto'o et Roger Milla Photo: © Team Press Officer

En attendant les qataris, les Lions continuent à travailler entre eux. Les deux premiers jours, ils ont été divisés par groupes pour des matchs d'entraînement. L'équipe a aussi visionné son dernier match (contre la République démocratique du Congo), afin, d'après Raphaël Nkoa, «de revoir ce qui n'a pas marché». Les Lions visionnent aussi des matchs de l'équipe nationale de la Libye, pour se faire une idée précise sur leur prochain adversaire. Volker Finke et ses joueurs ont préféré aller se préparer à Paris pour disputer un match qualificatif de la Coupe du Monde Brésil 2014 le 8 septembre prochain contre la Lybie au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. «L'ambiance est bon enfant, conviviale et il y a de la chaleur dans la tanière, même si le groupe se méfie énormément de cette formation libyenne toujours difficile à jouer», a laissé entendre Raphaël Nkoa.

© Ateba Biwolé | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 15/08/2013