Cameroun : Semengue bloque à son tour le championnat

pierre-semengue290711480.jpg

Le président de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) persiste et signe. Pas de championnat tant que les clubs n’auront pas opéré la mutation d’associations en sociétés commerciales.

On pensait être définitivement sorti de la crise qui perdure entre les clubs et la Lfpc depuis le début de la saison. Et pour cause, en fin de semaine dernière, le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep), Adoum Garoua, a convoqué une réunion à son cabinet, suite à l’entrée en grève des clubs de D1 et D2. Lesquels réclamaient le payement de la subvention de l’Etat pour le compte de la saison sportive en cours. A l’issue de ladite concertation à laquelle prenait part le président de l’Association des clubs d’élite du Cameroun (Acec) et le secrétaire général (Sg) de la ligue, le communiqué conjoint rendu public, assurait qu’une partie de cette subvention (300 millions de Fcfa) est disponible et sera versée à tous les clubs. Le même communiqué annonçait également la levée du mot d'ordre de grève.

Rebondissement

Alors qu’on attendait la reprise du championnat pour ce week-end, coup de tonnerre. Ce 6 mai, au cours d’un point de presse au siège de la Lfpc, le président Pierre Semengue, dénonçant une démarche cavalière du ministre des Sports, annonce la suspension du championnat jusqu’à nouvel avis. « Le championnat ne se jouera pas tant que la majorité des clubs n’aura pas été muée en sociétés commerciales », a-t-il dit.

Le président de la ligue affirme n’avoir à aucun moment été consulté par le Minsep. « J’ai tenté à plusieurs reprises de discuter avec le ministre. Mais on m’a toujours fait comprendre qu’on n’avait pas besoin de moi», lance-t-il avant de poursuivre «J’ai appris comme tout le monde à travers les médias que la ligue n’exige plus la transformation des clubs en sociétés ».

Le Sg viré

Pierre Semengue accuse Francis Laïbe, son Sg, d’avoir signé le communiqué conjoint Minsep-ligue-club sans son consentement. « Puisqu’il (le Sg Ndlr) a signé ce document sans que je l’ai mandaté, je décide de le virer », informe Semengue du au cours même point de presse, pointant du doigt Francis Laïbe qui apprend séance tenante son limogeage. Il est par la même occasion remplacé par Pauline Thérèse Manguelle qui officiait jusque là comme chef du département des Compétitions à la Lfpc.

Pour Semengue qui dit avoir conscience de prendre un risque, il faut arrêter de se leurrer. « Depuis le début de la saison, nous faisons semblant d’être dans un championnat professionnel mais sans clubs professionnels ». Joint au téléphone Onambelé Zibi, le président de l’Acec, s’est réservé de tout commentaire. « Nous n’avons pas encore été informés officiellement. Donc nous ne pouvons pas réagir », a-t-il déclaré.

© camerounactu.net : Jean-Marie Nkoussa

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau