Cameroun - Mondial 2014: Les membres de la Fécafoot et leurs invités vont loger et manger «ndjo’o» au Brésil

Après avoir encaissé plus d’un millards de Fcfa pour les matches amicaux et la préparation des Lions Indomptables du Cameroun dans la perspective de la phase finale de la coupe du monde 2014 au Brésil, la Fécafoot ne va en principe rien dépenser pour se prendre elle même en charge pendant son séjour au pays du roi Pelé

Cameroun tunisie fifa 004 thn 476

Après avoir encaissé plus d’un millards de Fcfa pour les matches amicaux et la préparation des Lions Indomptables du Cameroun dans la perspective de la phase finale de la coupe du monde 2014 au Brésil, la Fécafoot ne va en principe rien dépenser pour se prendre elle même en charge pendant son séjour au pays du roi Pelé.«Nous travaillons jusqu’ici ndjo’o». Un expression bien camerounaise employée récemment lors d’une sortie médiatique par le président du comité de normalisation de la Fécafoot Joseph Owona pour dire que ses pairs et lui travaillent gratuitement, sans salaire, depuis qu’ils se sont vus confier par la Fifa il y a six mois, la gestion du football camerounais.

L’on dirait également que c’est «ndjo’o» (gratis) que les membres de la Fécafoot et leurs invités seront logés, transportés et nourris pendant leur séjour au Brésil à la faveur de la Coupe du Monde 2014. C’est la suite favorable d’une démarche entreprise par la Fédération camerounaise de football auprès des autorités de l’Etat de Espirito Santo. Dans le communiqué de presse signé de Joseph Owona qui rend publics les détails de l’assistance des autorités de la région où seront basés les Lions au moins pendant le premier tour du Mondial, il se dégage que l’équipe nationale du Cameroun et son staff ne sont pas concernés par la magnanimité des hôtes de la Fécafoot.

Le Communiqué de la Fécafoot.

Le 14 janvier 2014 s’est tenue dans la salle de réunion du Cabinet du Gouverneur de l’Etat de Espirito Santo au Brésil, de 10 heures à 11 heures et 30 minutes, une réunion entre la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) représenté par son Secrétaire Général, Monsieur TOMBI A ROKO SIDIKI et la Fédération de football de l’Etat de Espirito Santo en présence des autorités locales. La rencontre qui était présidée par Son Excellence José RENATO CASAGRANDE, Gouverneur de l’Etat de Espirito Santo, portait essentiellement sur l’assistance que la Fédération Camerounaise de Football a sollicité auprès de l’Etat de Espirito Santo pour la Coupe du Monde « Brésil 2014 ».

Au terme d’échanges cordiaux et fructueux, un accord tripartite a été signé entre l’Etat de Espirito Santo, représenté par son Gouverneur, Son Excellence José RENATO CASAGRANDE, la Fédération de Football de l’Etat de Espirito Santo, représentée par son Président Monsieur Marcus VICENTE et la FECAFOOT représenté par Monsieur TOMBI A ROKO SIDIKI. Sur instruction du Gouverneur, le Président de la Fédération de Football de l’Etat de Espirito Santo a signé une lettre d’engagement portant sur l’assistance gratuite en hébergement, restauration, transport local et offre d’un site culturel à la délégation de la FECAFOOT durant son séjour en terre brésilienne à l’occasion de la Coupe du Monde.

Cet accord porte sur les points suivants: - Prise en charge complète (Hébergement et restauration) pour 120 personnes réparties ainsi qu’il suit : 15 V.VIP, 30 VIP, 75 standards - Transport et tourisme pour les 120 personnes - Assistance dans la négociation des prix préférentiels pour les charters à destination des lieux de matches (Natal, Manaus et Brasilia) - Mise à disposition d’un espace pour un village culturel. Cette mission a été diligentée par le Comité de normalisation dans le cadre de la participation du Cameroun à la Coupe du Monde de la FIFA « Brésil 2014 ». LE PRESIDENT DU COMITE DE NORMALISATION LE Pr. JOSEPH OWONA

© Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/01/2014