Cameroun - Lions indomptables : Une équipe, deux sélectionneurs

A quelques jours du match amical face à l’Ukraine, c’est la confusion totale dans l’encadrement technique de la formation camerounaise.

volke-finke.jpg

Un bicéphalisme s’est installé dans l’encadrement technique des Lions. A la question de savoir qui est l’actuel sélectionneur des Lions indomptables, Junior Binyam le chef de département de la communication de la Fecafoot a répondu hier sans ambages : «C’est Jean Paul Akono. Le décret nommant Volker Finke comme sélectionneur des Lions indomptables n’a jamais existé ». Pourtant, mercredi 22 mai, à 18h8mn, sur la base d’un simple mail signé de Raphael Nkoa, les medias ont balancé dans l’opinion le nom de Volker Finke comme le nouveau sélectionneur des Lions indomptables.

Le message du team presse officer des Lions indiquait : « Ne manquez pas, dans les prochaines heures, l’officialisation de la nomination de monsieur Volker Finke au poste de sélectionneur national des Lions indomptables du Cameroun. La transition avec le staff actuel devrait se faire en douce. Jean Paul Akono et ses adjoints continueront d’entraîner la sélection nationale pour les trois prochains matchs ». Joint hier par téléphone, Raphael Nkoa précise : « c’est une nouvelle forme de communication. Je ne prends aucune initiative. Sinon, on m’aurait déjà viré.

Au sujet de la nomination du coach des Lions, on m’a demandé de préparer les journalistes et c’est ce que j’ai fais. Je suis là pour prendre des coups, pour servir de fusible au ministre et c’est tant mieux comme ça… ». A la question de savoir la composition de la délégation qui partira du Cameroun pour l’Ukraine ce jour, Raphael Nkoa nous a envoyé vers le directeur administratif des équipes nationales du Cameroun, Oumaïrani, que nous n’avons pu joindre au téléphone. Toutefois de sources concordantes, le nom de Volker Finke se trouve bien dans la délégation officielle qui se rend à Kiev, pour le match amical contre l’Ukraine, le 2 juin.

Chose curieuse, le technicien allemand sera secondé par un ghanéen de 35 ans, un certain Ibrahim Tanko qu’il a entrainé à Fribourg. Dans ce nouvel organigramme, Martin Ndtoungou Mpilé hérite de la modeste place d’entraineur adjoint numéro 2. Le fait le plus frappant dans cette délégation, c’est l’absence de Jean-Paul Akono, le sélectionneur qui a effectué la convocation des joueurs pour les trois matches programmé au mois de juin. La liste des joueurs convoqués a d’ailleurs subit quelques modification. Aurélien Chedjou qui avait été remplacé par Sébastien Bassong à réintégrer le groupe. Le coach Akono, malgré sa convalescence est resté très actif. Après avoir dévoilé une première liste de 25 joueurs, il fait appel à quatre autres joueurs en renfort. Il s’agit de Pierre Womé, Georges Mandjeck, Achille Webo et Achille Emana.

Hier, mardi 28 mai, lors d’un entretien avec Camus Mimb sur les ondes de Radio sport info, Jean Paul Akono a tenu à préciser : « Je suis ce qui se passe. Mais je crois que les gens sont un peu cyniques. C’est quand je suis malade qu’on choisit d’envoyer les gens à la télévision dire que j’ai déjà mon successeur. Je ne sais pas comment on va faire parce qu’il y a déjà deux entraineurs pour une seule équipe. Pour le moment, je suis là et je m’occupe de ce dont je dois m’occuper. Nous sommes en plein préparatifs du match du 2 juin. Malheureusement il m’a été signifié aujourd’hui même que notre regroupement au Ghana a été supprimé par les autorités, sans que je ne sache pourquoi. On a plutôt accepté la proposition de l’autre entraineur, de revenir sur Yaoundé. Çà, je ne peux pas l’accepter».

Effectivement, le programme initialement établi par Jean-Paul Akono a été modifié. Les Lions indomptables feront la préparation des matches qualificatifs pour le Mondial au Centre technique d’excellence de la Caf, à Mbankomo. Après le match amical du week-end prochain contre l’Ukraine, ils retourneront à Yaoundé pour le début du stage de préparation pour le match contre les Eperviers du Togo. Un vol spécial partirait de Yaoundé pour conduire les Lions à Lomé la veille du match du 9 juin contre le Togo. Après le match, les Lions indomptables seront de retour à Yaoundé pour le stage de préparation de la rencontre face à la RDC. Les Lions partiraient à nouveau de Yaoundé pour Kinshasa, le 15 juin pour affronter les Léopards locaux. L’étape de la préparation au Ghana aurait été annulée par Volker Finke, à la demande des joueurs.

© Mutations : Emile Zola Ndé Tchoussi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau