Cameroun - Lions indomptables : La trop présente absence d’Eto’o

Débat ouvert autour de l’Eto’o-dépendance d’une sélection en panne de résultats. Samuel Eto’o Fils a été convoqué pour le regroupement en vue des trois matches des Lions indomptables prévus en juin 2013, mais n’est pas dans la tanière, pour cause de blessure.

samuel-etoo-220610-001-panoramic-ns-664.jpg

Après avoir fait constater l’objet de son forfait en fin de semaine dernière, le capitaine de l’équipe nationale de football fanion du Cameroun s’est envolé direction l’Europe, pour continuer à se soigner. Mais son ombre continue de hanter la tanière des Lions indomptables. C’est qu’après un match amical nul le 2 juin dernier à Kiev, les Lions indomptables ont poursuivi par une défaite (0-0) à Lomé le 09 juin face à des Eperviers qu’ils ont pourtant battus à l’aller à Yaoundé le 23 mars dernier (2-1). Et c’est justement cette courbe de l’évolution des Lions indomptables, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, qui ramène en surface un problème que l’on croyait clos : la hantise de la tanière par l’ombre du capitaine. «Ne pensez-vous pas que l’absence de Samuel Eto’o joue sur la prestation de l’équipe ?», demande Steve Djouguéla, journaliste, à Volker Finke. Expliquant que «à l’aller, contre le même Togo, les Lions ont subi le match et c’est Eto’o qui a marqué deux buts pour sauver l’équipe».

Nicolas Nkoulou, Alexandre Song et Eyong Enow, ont des avis divergents, mais ne sont pas toujours loin de l’admettre. «Samuel est pétri de beaucoup de choses. C’est un manque quand il n’est pas là», admet le capitaine adjoint, Nicolas Nkoulou. Mais très vite, le nouveau leader des troupes relativise la chose. «Mais on ne joue pas en pensant à ceux qui ne sont pas là», ajoute-t-il. Alexandre Song abonde dans le même sens. «Tout parle pour Samuel. Au Cp vert, on avait perdu sans lui ; et nous étions les premiers à dire qu’il fallait qu’il revienne», certes, avoue le milieu de terrain du Fc Barcelone. «Mais ceux qui sont là sont appelés à grandir. Il va falloir penser à les pousser à plus d’effort car ceux qui ne sont pas encore arrivés doivent tôt ou tard arriver» pense celui que des proches et connaissances présentent comme un courageux, qui aime bousculer les lignes établies.

L’oreille tendue vers Barcelone

Il reste que la réalité est là. La sélection actuelle ne semble pas disposer de moyens et d’aptitudes à pouvoir relever le défi urgent qui est de remporter les deux matches des Lions dans ces éliminatoires, en améliorant leur différence de buts, tant c’est ce qui permet à la Libye de devancer le Cameroun au classement. A propos, pendant la période de suspension de Samuel Eto’o, après la mutinerie de Marrakech de novembre 2011, l’attaque camerounaise avait peu souffert. Eric Choupo-Moting avait valablement, voire mieux, suppléé le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables, en inscrivant des buts régulièrement face à la Guinée, et en Libye. Mais cette fois-ci, «la plupart des attaquants présents a fait au moins dix matchs sans marquer. Et le coach a aligné une équipe en 4-4-2, à forte propension défensive, avec seulement deux attaquants», relève Guy Roger Obama, journaliste.

«Dans ce dispositif, en dehors de Makoun, il n’y a avait pas un meneur de jeu de classe, pour relayer, ni un attaquant capable de porter le ballon pour créer le danger dans le camp adverse», regrette un autre journaliste de sport. Sans le dire clairement, Volker Finke se montre quelque préoccupé par cette situation. «On est en contact avec Samuel qui est encore sous soins à Barcelone. Il pourra être là demain ou après-demain, pour éventuellement jouer en république démocratique du Congo», confie le sélectionneur qui précise : «Mais tout dépend du médecin». Entre temps, ce sont les mêmes effectifs qui sont en stage depuis hier au Centre d’Excellence de la Confédération africaine de football (Caf).

© La Nouvelle Expression : Lindovi Ndjio

Commentaires (1)

1. nthary 13/06/2013

defaite 0-0 faudrai rectifier cela hein c 2 bons but a zero

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau