Cameroun - Libye: Les Lions indomptables sont prêts

Sur le terrain, Samuel Eto’o est en pleine discussion avec Dany Nounkeu alors que ses coéquipiers se préparent pour la séance d’entraînement de l’après-midi.

lions-2.jpg

Un seul abonné aux absents, Benoît Assou-Ekotto, arrivé quelques minutes avant Les regards des journalistes et les objectifs des caméras sont braqués sur lui. Sur le terrain, Samuel Eto’o est en pleine discussion avec Dany Nounkeu alors que ses coéquipiers se préparent pour la séance d’entraînement de l’après-midi. Un seul abonné aux absents, Benoît Assou-Ekotto, arrivé quelques minutes avant. Dans un angle du stade, personne ne prête plus attention à Idriss Carlos Kameni qui s’entraîne avec les deux autres gardiens sélectionnés par Volker Finke pour le match de dimanche.

Le plus important, c’est la présence du capitaine à Mbankomo, comme les médias ont pu le confirmer mercredi. Par contre, personne n’aura d’explication sur son absence lors de la conférence de presse tenue un peu plus tôt au Centre d’excellence de la Caf. Si Samuel Eto’o était bien attendu à ce rendez-vous, tout comme Volker Finke lui aussi absent, c’est le vice-capitaine, Nicolas Nkoulou, qui affrontera les journalistes. A ses côtés, Jean II Makoun, Enoh Eyong et Eric Maxim Choupo-Moting. Des nombreuses questions qui ont fusé, on retiendra le message déjà rôdé de Nicolas Nkoulou qui s’est voulu rassurant. Qu’il s’agisse de l’état d’esprit et de la préparation de l’équipe à trois jours du match crucial contre la Libye. D’ailleurs, si certains s’interrogent sur cette préparation «bricolée», le vice-capitaine rétorque: «nous sommes des professionnels. Nous avons eu une semaine pour trouver une formule pour gagner.

Nous sommes concentrés sur cet objectif et nous sommes sereins». Et le quatuor va mettre tout le monde d’accord sur un souci récurrent: «Nous n’allons pas jouer le nul dimanche. C’est un match important que nous voulons gagner et je vais tout faire pour marquer», promettra Choupo-Moting. Pas question donc de se laisser perturber par ces trois points obtenus sur tapis vert face au Togo. « On ne va pas cracher dessus. On les prend avec les deux mains mais on veut être meilleur que ce qu’on a montré ces derniers temps », précise Jean II Makoun. Rassurez-vous donc, supporters camerounais, les Lions savent ce qu’ils ont à faire, pourrait-on résumer.

Surtout qu’ils ont retrouvé des atouts offensifs qui leur ont fait défaut lors de leurs précédentes sorties. Et c’est justement pour cela que Nicolas Nkoulou a imploré le public, ce fameux 12e homme, à venir supporter une équipe bien consciente de la déception des uns et des autres. Mais Enoh Eyong en a profité pour appeler à la patience. « L’équipe est en pleine reconstruction. Cela se passe étape par étape. Les choses ne vont pas changer du jour au lendemain mais vous verrez qu’on jouera de mieux en mieux ». Trêve de parlotte. Chacun pourra vérifier toutes ces déclarations dimanche. En attendant, le groupe continue sa mise au vert à Mbankomo alors que les Libyens disputaient hier à Malabo un dernier match de préparation contre la Guinée équatoriale.

© Josiane R. MATIA | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau