Cameroun : Les premières victimes de la suspension de la Fecafoot

Le match Cameroun-Gabon, qualificatif pour le Chan 2014, a été annulé et deux arbitres camerounais ont été exclus du Mondial junior.

Le match aller Cameroun-gabon, du dernier tour qualificatif pour le Championnat d’afrique amateur (Chan), initialement prévu pour se dérouler samedi 6 juillet 2013 dans l’après-midi au stade amadou ahidjo, ne s’est pas joué. Une conséquence de la suspension provisoire, jeudi dernier, de la Fédération camerounai-se de football (Fecafoot) par la Fédération internationa-le de football association (Fifa).

La délégation gabonai-se qui devrait arriver à Yaoundé vendredi dernier pour la reconnaissance de l’aire de jeu a été informée a temps et n’a donc plus fait le déplacement de la capitale came-rounaise. Selon le chef de département de la communication de la Fecafoot, Junior Binyam, une lettre a finalement été adressée conjointement à la Fédération gabonaise de football et à la Confédération africaine de football (Caf) pour leur demander le report du match. a en croire nos sources, la Fecafoot a obtenu de son homologue gabonais que la rencontre puisse être reprogrammée si la Fifa réintègre le Cameroun dans les meilleurs délais.

«Nous avons dit aux joueurs de ne pas se démobiliser et de rester concentrés parce que la hiérarchie nous a dit qu’il était probable de reprogrammer le match dans une semaine», confie emmanuel ndoumbé Bosso, le coach principal de la sélection amateur du Cameroun. Dans le calendrier de la Caf, le match retour gabon - Cameroun était programmé à Libreville le 26 juillet 2013.

La meilleure des deux sélections est attendue en afrique du sud en janvier 2014 pour la phase finale. Les négociations entre le pays hôte et les adversaires gabonais ont failli échouer lorsque le soir de la suspension du Cameroun, vers 21h, le chef de la division juridique de la Fecafoot eugène Patrick ebodé tsanga a été chassé de son bureau par des hommes en tenue, alors qu’il venait, sur instruction de sa hiérarchie, adressé une correspondance dans laquelle la partie camerounaise négociait la reprogrammation du match. il faut rappeler que les gendarmes occupent le siège de la Fecafoot depuis le vendredi 28 juin, jour de l’autoproclamation de John Begheni ndeh, comme président de la Fecafoot.

Par ailleurs, suite à la suspension de la Fécafoot prononcée par son comité d'urgence, la Fifa a exclu les deux arbitres camerounais qui officiaient à la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroule en ce moment en turquie. il s’agit notamment de l’arbitre central alioum sidi et son compatriote assistant evarist mekouandé. initialement retenus pour arbitrer un quart de final, ils ont été déprogrammés, la veille de leur match. Les arbitres sont ainsi les premières victimes de cette sanction a durée indéterminée. Les Lions indomptables a’, l’équipe fanion «les Lions indomptables A» et Coton sport de garoua sont aussi en passe de subir les mêmes exclusions si les pouvoirs publics ne trouvent pas grâce dans les meilleurs délais aux yeux de la Fifa.

«Pendant toute la durée de la suspension, la Fécafoot ne pourra être représentée dans aucune compétition régionale, continentale ou internationale, y compris dans les compétitions interclubs, pas plus que lors de matches amicaux. Enfin, ni la Fécafoot ni aucun de ses membres et officiels ne pourront bénéficier de programmes de développement, de cours ni de formations de la Fifa ou de la Caf pendant cette période de suspension», a précisé le communiqué de la Fifa.

© Mutations : Emile Zola Ndétchoussi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau