CAMEROUN : KUNDÉ VA REMETTRE LES CRAMPONS

emmanuel-kunde160311300.jpgAprès les frères Biyik, Camtel permet à l’ancien Lion de finir en beauté ce week-end. Emmanuel Kundé avait du mal à cacher sa joie hier au Club Camtel, sis au quartier Mballa II à Yaoundé. A l’occasion de la conférence de presse organisée par l’entreprise de télécommunication Cameroon telecomunication mobile (Camtel), le surnommé Benetti (en hommage à l’Italien Roméo Benetti, son idole), habituellement peu disert, s’est lâché. Avec le sourire en plus. « Je remercie tous ceux qui m’accompagnent pour ce jubilé, c’est tellement bien. Ces 10 dernières années, j’ai été engagé dans plusieurs activités hors du Cameroun et il n’était pas évident pour moi de m’organiser pour convier les gens à mon jubilé.

  En plus, quand il j’avais du temps, les emplois de temps des autres étaient chargés », a déclaré l’ancien joueur du Stade lavallois et du Stade de Reims. Il va remettre ses chaussures de football samedi et dimanche prochains, en compagnie de ses anciens coéquipiers chez les Lions. Il a fallu que Maboang Kessack, le président du comité d’organisation du jubilé de Kundé prenne les choses en main.

  « L’idée m’est venue quand on a organisé le jubilé des frères Biyik avec Camtel. Emmanuel était bléssé, il n’a pas pu jouer et je lui ai proposé de le faire. Il voulait que ce jubilé se passe dans la simplicité », a déclaré Maboang Kessack. C’est cette simplicité qui a voulu qu’au jubilé d’Emmanuel Kundé, on n’entende pas de « gros noms », même si certains ont été sollicités. « Pour un jubilé, les gros noms c’est bien, mais la famille c’est mieux.

  Nous avons pris contact avec plusieurs joueurs internationaux, mais à cause de la reprise des championnats, plusieurs ne peuvent pas être là », a ajouté l’homme aux 127 sélections pour 25 buts avec les Lions. Mais quand on parle du jubilé de celui qui a défendu les couleurs du Cameroun pendant 12 ans (1980 – 1992), il est difficile d’apprendre que les pouvoirs publics ne sont pas impliqués dans les activités. « Les dossiers ont été déposés depuis sept mois dans plusieurs entreprises de la place et Camtel a été la seule entreprise à se déclarer. A la Fécafoot, nous avons fait une demande d’aide en équipements ; elle est restée sans suite. Le ministère des Sports nous a remis l’autorisation de stade, mais sans rien de plus. La présidence de la République m’a appelé pour prendredes informations. Sans plus.

  Camtel est engagé à 100 % dans l’organisation de ce jubilé », a confié, hier, Maboang Kessack. Emmanuel Kundé, né le 15 juillet 1956 à Ndom, a débuté comme milieu de terrain défensif, avant de se reconvertir au poste de défenseur central. Capitaine des Lions Indomptables, l’ancien numéro 6 remporte avec cette équipe deux Coupe d'Afrique des Nations, et participe à deux Coupe du Monde (1982 et 1990) .

© Le Jour : Ateba Biwolé

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau