Cameroun - Ils veulent renverser Iya Mohammed : Joseph Antoine Bell, La lutta continua !

joseph-antoine-bell310811300.jpg

Battu aux élections en 1996, l'ancien gardien de buts des Lions n'a jamais baissé les bras.

Sa volonté de diriger la Fécafoot ne date pas d'aujourd 'hui. En 1996, l'ancien gardien de buts a déposé sa candidature pour débarquer Vincent Onana, le président d'alors. Pour la petite histoire, Onana avait été élu président, puis écroué deux ans plus tard à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé, pour une scabreuse affaire de gestion de la billetterie lors de la Coupe du Monde de France en 98.

Depuis lors, Bell n'a plus fait acte de candidature à la Fécafoot, même s'il n'a jamais caché son envie de la diriger, parce que pour lui, « le président de la Fécafoot est incompétent ».

Il y a deux semaines, Bell laissait entendre lors d'une réunion du Comité citoyen pour le redressement du football camerounais (Ccrfc) que « la Fécafoot doit être dirigée par de nouvelles personnes, des gens qui veulent le bien du football camerounais ». Joint au téléphone hier, celui qui a reconnu qu'il peut mieux faire que les actuels dirigeants de la Fécafoot a fait savoir qu'il regrette que les textes soient mal ficelés à la Fécafoot.

L'auteur de « Vu de ma cage » (livre paru aux Editions du Schabel) a récemment rejoint les membres du Ccrfc pour « continuer le combat pour débarquer Iya Mohammed ».

© Le Jour : Ateba Biwolé

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau