Cameroun - Football: Relancé par la presse Française, Samuel Umtiti a réaffirmé son refus catégorique de jouer pour les Lions Indomptables du Cameroun

Bien que né à Douala il y a 21 ans, le talentueux Samuel Umtiti dit que son cœur bat uniquement pour l’équipe de France, son pays d’adoption.

Umtiti 001 thn 475

En ce moment le staff technique de l’équipe nationale du Cameroun a l’attention focalisée sur la préparation de la phase finale de la CAN Guinée Equatoriale 2015 de football. Alors que l’entraineur en chef Volker Finke et les pouvoirs publics camerounais semblent avoir abandonné leur vieux projet portant sur le recrutement au sein de la tanière des Lions Indomptables, des binationaux Paul-Georges Ntep, Jean Christophe Bahebeck, Samuel Um Titi et Axel Ngando, les journalistes français ont remis au goût de l’actualité, ce projet en relançant à propos, Samuel Umtiti, l’un des joueurs qui étaient ciblés. C’était hier en conférence de presse d’avant match de Ligue 1 prévu demain vendredi entre Lyon, l'équipe de Umtiti et Caen.

En réaction, l’un des meilleurs défenseurs du championnat professionnel Français, a réaffirmé sa ferme décision de ne pas changer de nationalité sportive. «Ma position n'a pas changé. J'ai fait toute ma formation avec les jeunes de l'équipe de France, la logique est d'aller voir plus haut toujours en France» a expliqué le jeune compatriote de Roger Milla. Ainsi, la proximité en club avec ses coéquipiers et internationaux camerounais Henri Bedimo et Njié Clinton et même les meilleures performances de l’heure réalisées par la nouvelle génération des Lions indomptables, n’ont pas poussé Samuel Umtiti à changer son fusil d’épaule.

C’est pendant la période pré-Mondial Brésil 2014 que les autorités camerounaises ont tenté en vain d’enrôler ces binationaux dans la tanière des Lions indomptables. Mais, les joueurs ciblés Paul-Georges Ntep, Jean Christophe Bahebeck, Samuel Um Titi et Axel Ngando ont toujours opposé une fin de non recevoir. Mais au commencement de l’affaire, ces binationaux avaient joué le jeu en donnant leur accord de principe. Mais, pendant que les autorités camerounaises procédaient aux formalités administratives, étape préalable pour leur changement de nationalité, Umtiti, Ntep et Ngando s’étaient rétractés. Face à ce revirement, Volker Finke avait décidé de faire avec ceux qui sont disponibles, volontaires et engagés. Et jusqu’ici, les fans des Lions indomptables ne sont pas déçus des résultats.

© Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau