Cameroun - Football: Quels stades pour accueillir la CAN féminine 2016 ?

La décision de confier l’organisation de cette compétition a été prise le week-end dernier, au cours d’une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf) au Caire.

yde-stade-omnisports-0-400.jpg

Les Camerounais vont finalement attendre quarante-quatre (44) ans avant d'accueillir une deuxième compétition d'envergure continentale après la huitième édition de la Coupe d'Afrique des nations de football masculin en 1972. Un souvenir triste puisque l'équipe nationale avait été éliminé en demi-finale par les Diables rouges du Congo. Les Lions indomptables ont néanmoins lavé cet affront en remportant quatre titres en 1984, 1988, 2000 et 2002. Mais, la sélection nationale féminine n'a jamais remporté de Can. Après avoir disputé deux finales sans succès, elle reste sur la 3e marche du podium à la dernière phase finale de Can disputée en 2012 en Guinée équatoriale. Sa meilleure performance est la médaille d'or gagnée aux 10e Jeux africains de Maputo au Mozambique en 2011.

La Can 2016 pourrait être l'occasion pour les Lionnes indomptables, de monter pour la première fois sur la plus haute marche du podium devant leur public, à condition cependant de battre la sélection nigériane. Meilleure formation africaine depuis plus de vingt ans, les Super Falcons ont remporté huit (1991, 1995, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006 et 2010) des dix championnats d'Afrique des nations depuis la première édition en 1991. Le Nigeria est aussi la seule équipe africaine à avoir atteint les quarts de finale de la Coupe du monde féminine en 1999, sur six participations (1991, 1995, 1999, 2003, 2007 et 2011), et trois aux Jeux olympiques: 2000,2004 et 2008.

La tâche s'annonce donc fort difficile pour le Cameroun.

Mais, pour le moment, M. Enow Ngatchou, entraîneur sélectionneur de l'équipe nationale du Cameroun réagit positivement. «C'est une très bonne nouvelle. Nous espérons faire une bonne préparation afin d'offrir à notre pays son tout premier titre de champion d'Afrique dans cette catégorie», a-t-il déclaré face aux journalistes. La candidature du Cameroun avait été rendue publique le 2 septembre 2013 par la Fédération camerounaise de football à Yaoundé au cours d'une réunion de concertation entre M. Joseph Owona président de son Comité de normalisation et l'association des présidents des clubs de première division de football féminin.

La Fécafoot avait profité de cette occasion pour débloquer 21,5 millions de FCFA pour relancer les compétitions féminines, arrêtées depuis plusieurs mois en raison des difficultés financières, et maintenir en jambe les joueuses dans la perspective de la Coupe d'Afrique des nations 2016. La fédération s'était engagée relancer les compétitions locales dans les deux semaines à venir, et à prendre en charge «les dépenses - supplémentaires» des clubs «en fonction des moyens disponibles». L'envie du Cameroun d'organiser la Can de football masculine de 2017 ou 2019 aura été l'une des raisons de batailler pour obtenir la Can féminine. La loi étant claire à la Caf: pour organiser une Can senior masculine, il faut avoir organisé au moins une Can mineure. Dans les milieux du football féminin, l'on espère que cette attribution de la Can féminine au Cameroun va amener les autorités à parachever le programme national de développement des infrastructures (Pndis) qui prévoit la construction de plusieurs stades de football, des piscines olympiques et des gymnases dans les chefs-lieux de région, de départements et des arrondissements grâce aux prêts de plus de 272 milliards de FCFA accordés par d'Eximbank China.

Les stades omnisports de Yaoundé et de Douala construits il y a 42 ans à la faveur de la phase finale de la Can 1972 de football masculin et même celui de Garoua ne remplissent plus les standards internationaux. Il y a urgence à construire ou à réaménager les infrastructures existantes. Si les aires de jeu de ces stades sont plus ou moins acceptables, le Cameroun devra équiper ces stades de matériel modernes (sièges, restaurant, tribune de presse, connexion Internet, toilettes modernes et fonctionnelles, vestiaires et autres ...).

© Jean Robert Fouda | Repères

Commentaires (1)

1. boy che rodrick 15/12/2015

il veulent organisée la van,mais putin ou sont les stades,ne tantes pas d'organiser un van ici ces-que vous allées m'entendre ok

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau