Cameroun,Eto’o: “La Fécafoot veut m’assassiner”

eto-o030409-250-1-1.gif

Dénoncer depuis des années la mauvaise gestion du football au Cameroun aurait donc des conséquences graves sur le quotidien désormais menacé du capitaine des Lions indomptables, Samuel Eto’o Fils qui a accusé cette semaine les dirigeants de la Fédération de vouloir attenter à sa vie:”Ils veulent m’assassiner. Je vis en équipe nationale avec des gendarmes, non par snobisme.

Un gendarme dort devant ma porte.Je ne peux mettre les maillots de l’équipe; je prends les miens directement chez Puma.

Même chose quand je vais au restaurant, je dois faire attention à mes plats, demandez le à ceux qui nous côtoient durant les stages au Cameroun stages”, a raconté Eto’o à des jeunes internautes médusé triés sur le volet cette semaine, par le magazine satirique “Je wanda Magazine” présenté par Céline, une amie d’enfance du joueur. Occasion pour Eto’o de démontrer aussi qu’il est un jeune “normal” issu du quartier New Bell à Douala, “le plus beau quartier du monde” selon lui. Au cours de cet échange “terre à terre” dont le langage était le “Francamanglais”(mélange du français, de l’anglais et des expressions camerounaises souvent créées par les jeunes eux mêmes pour faire style), Samuel Eto’o a pourtant fait des révélations qui pourraient faire discuter dans l’avenir.

“La Fédération doit démissionner”- Absent de la Coupe d’Afrique des nations en Afrique du Sud où se déroule dimanche la finale Nigeria-Burkina Faso, le football camerounais a décidément choisi de poursuivre ses grandes prestations sur les stades des faits divers. Et cette fois encore, le derby opposait la Star nationale Samuel Eto’o à sa Fédération dont il demande la tête des dirigeants”non seulement incompétents, mais surtout corrompus, ils doivent tous démissionner” a tranché la star camerounaise.

La presse locale a choisi de ne pas faire échos de ces déclarations qui feront bientôt discuter dans le monde une fois la Can terminée. Toutefois, le site de Football “Camfoot-online”, cité par Samauel Eto’o qui les avait accusé “de rouler” pour la Fédération qui les corrompt à coup de millions (“Ce sont des gens qui marchent ensemble” a dit Samuel Eto’o en déclenchant un grand enthousiasme au sein de la communauté des internautes), a qualifié la sortie du joueur de “peu intelligente”. Les jeunes internautes eux ont savouré l’exclusivité de ces déclarations détendues en exclusivité mondiale, eux qui dialoguaient en direct via réseaux sociaux pour la première fois avec un des footballeurs les plus recherchés de la planète.

En deux heures environ d’une conversations assez bien huilée malgré les nombreuses coupures de Skype en conférence, Eto’o n’a pas loupé la lucarne quand il a fallu pointer la Fécafoot: “Ces “tontons” là (personnes âgées) ont déjà assez “tchop nos do” (ils ont déjà assez détourné notre argent) comme ça. Et, ”Au lieu de gérer le Football pour l’intérêt général, ces gens là(dirigeants) sont préoccupés par des missions fictives avec voyages en première classe et des comptes bancaires introuvables en Europe”,a dit Samuel Eto’o à propos des dirigeants de a Fécafoot à qui il conseille de démissionner.

Le Togo de la Can?Il est plus fort que Cameroun.” – En faisant un crochet vers la Can actuelle, Samuel Eto’o a fait remarqué qu’elle a été d’un assez bon niveau, mais que le mérite est aux équipes africaines “qui ont accepté de résoudre leur problèmes internes comme le Nigeria, le Togo…” Et parlant du Togo, prochain adversaire du Cameroun aux éliminatoires de la coupe du monde 2014, le Capitaine des “Lions Indomptables” est direct” Je ne vois pas le Cameroun entrain d’affronter cette équipe au vu de sa prestation à la Can et au regard de l’état actuel des “Lions”.

Une déclaration, même celle là passée sous silence au Cameroun, alors que Cameroun -Togo prévu au mois de mars sera le tournant pour le futur du Cameroun dans ces éliminatoires. Et de poursuivre:”J’aimerait tellement venir au Cameroun, assister à des matches du championnat camerounais en nocturne et dans des stades avec de belles pelouses” a dit Eto’o Fils qui, avant de quitter ses jeunes fans, a tenu a dire publiquement ce qu’il pense du “ballon d’or Fifa”.

Question d’une admiratrice: ”Samuel, pense tu que si tu étais blanc ou brésilien, tu aurais gagné le ballon d’or”? Réponse de Samuel Eto’o, tout sourire: “Chérie, tu poses les réponses.” Réponse de la Fécafoot- Puisqu’aucun médias camerounais n’a relayé ces propos graves, Afrikitalia.it a contacthttp://manager.e-monsite.com/cms/pages/create/page/50c0fcad742852e1cc77137fé un haut responsable de la Fécafoot qui, bien que déterminé à “clarifier” ces allégations “fantaisistes” selon lui, a tenu à rester anonyme.

Selon notre interlocuteur, haut cadre à la Fecafoot, Samuel Eto’o “fait de la surenchère. Il veut le pouvoir. Il est au service des intérêts d’hommes puissants tapis dans l’ombre, avec lesquels, il veut bruler le Cameroun”. Les quels? “Quand on est l’ami d’un groupe de personnalités actuellement détenues pour détournement des fonds, et que l’on est chargé de déstabiliser le Football pour faire tomber le pouvoir, on réagit comme Samuel”, a déclaré notre interlocuteur, la voix grave.

Problème de moeurs- Selon notre source à la Fecafoot, Samuel Eto’o a une mission: “détruire le Football”pour venger ses amis, milliardaire comme lui, un groupe d’égoïstes peu patriotes tapis dans l’ombre” qui veut déstabiliser le Cameroun.” Et de poursuivre:”vous a t-il jamais parlé du système qu’il a bâti dans cette équipe? Un système de moeurs qui contraint chaque jeune joueur qui arrive à lui faire allégeance, y compris mystiquement? Pourtant on voit bien que ceux qui ne le font pas, ont des problèmes avec lui. C’est la Fécafoot qui terrorise les autres joueurs qui fuient la sélection par ce qu’ils ont peur d’affronter un joueur milliardaire prêt à tout?”

Invités par le footballeur à débattre à la télévision nationale, le responsable de la Fécafoot affirme que les dirigeants de la fédération sont prêts pour ce débat “dont le vainqueur ne sera pas celui qui l’a demandé.” Un débat qui promet déjà d’être un derby en direct.

© Afrikitalia.it : Jean Claude MBEDE FOUDA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau