Cameroun : Et Samuel Eto’o enflamma Mfandena

etoo2.jpg

Le deuxième but du Capitaine des Lions face au Togo a réveillé le public de sa torpeur.

81e mn, d’une frappe sèche, Samuel Eto’o Fils trouve la lucarne gauche de Tchagouni Baba, le gardien de but des Eperviers du Togo. Grande explosion de joie dans la cuvette de Mfandena qui l’espace de ce deuxième but du capitaine des Lions indomptables est en ébullition. On se congratule ici et là, on s’embrasse, dans un coin de la tribune présidentielle, un couple n’hésite pas à échanger un baiser. Le nom de l’attaquant des Lions est scandé à tue-tête par le public en liesse. « Eto’o !!!!!!!!!!!!! Eto’o !!!!!!!!!!! Le joueur FK Anji Makhatchkala a droit à un véritable standing-ovation lorsqu’il est remplacé par Alexandre Song quelques minutes plus tard. Pourtant, le stade omnisports de Yaoundé est passé par plusieurs sentiments avant l’explosion de joie de la 81e minute.

Avant le coup d’envoi, le stade est pris d’assaut comme à l’accoutumée, quand les Lions jouent, par un nombreux public avide de porter son équipe à la victoire. Les groupes de danses ne sont pas en reste. Une heure avant le début du match, les gradins sont pleins au trois quarts. « Les Lions vont bouffer les Eperviers » soutient un groupe des Supporters camerounais dans un coin alors qu’un spectateur visiblement inquiet soutient le contraire en appelant à la prudence. La sortie des vestiaires des Togolais pour la séance d’échauffement suscite immédiatement des commentaires et des interrogations.

« Mais où est passé Emmanuel Adebayor ? », demande quelqu’un. « Il n’est pas là », lui répond un d’autre. La sortie des Lions indomptables provoque un tonnerre d’applaudissements. Dans les gradins et plus précisément au schaba (tribune populaire), les spectateurs sont presque tous débous pour acclamer leurs idoles. L’hymne national du Cameroun est repris en chœurs par des milliers des spectateurs, juste avant le coup d’envoi. De quoi donner des frissons aux Togolais. Ces derniers auront d’ailleurs du mal à rentrer dans le match. Les Lions sont sur toutes les balles.

La tête de Leoni Kweuke sur le poteau des buts togolais à la 6e min fait lever le public qui croit à l’ouverture du score. Les groupes de danses redoublent d’ardeur comme pour pousser les Lions à dévorer rapidement leurs proies. Il faut attendre la 40e mn pour voir le Cameroun ouvrir le score sur penalty par Samuel Eto’o Fils. L’ambiance festive qui suit ce but cède place à la torpeur quelques minutes plus tard suite à l’égalisation togolaise. Le public de Mfandena va souffler le chaud et le froid jusqu’à la délivrance de la 81e mn.

© Cameroon Tribune : Louis MATEA

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau