Cameroun - Détection de talents: Thomas Nkono de retour avec le projet Aspire

Le programme qatari revient au Cameroun après avoir été interrompu à cause de la mauvaise gestion de l'ancienne équipe.

thomas-nkono-nxx-hp-475.jpg

Les jeunes footballeurs camerounais désirant de poursuivre sérieusement leur carrière pourront à nouveau compter sur le projet Aspire football dreams. Le programme est de retour au Cameroun grâce à l'implication de Thomas Nkono. Depuis 2010, la liaison avait été coupée parce que l'ancienne Directrice du projet au Cameroun, Marlène Emvoutou avait eu des ennuis avec des parents et des enfants qui se sont engagés dans le cadre de ce projet. Les plaintes de certains de ces parents sont d'ailleurs l'une des raisons de la détention de Marlène Emvoutou à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé.

A ce sujet, Thomas Nkono est clair dans un communiqué qu'il a signé le 30 juillet dernier: « Monsieur Thomas Nkono porte à la connaissance de l'opinion publique nationale que la structure qu'il dirige n'est en rien concernée par les actes de l'ancienne directrice et pour lesquels elle fait actuellement l'objet de poursuites devant les juridictions du Cameroun». Depuis le mois de juin de cette année, les inscriptions sont gratuites auprès des responsables du projet dans les 66 sites repartis dans sept régions au Cameroun (excepté le Grand Nord).

Après ces inscriptions, des opérations de présélection de jeunes footballeurs sur l'ensemble du territoire par des entraîneurs venus d'Europe. C'est à l'issue de ces présélections que les joueurs retenus participeront à une grande finale à Yaoundé pour la sélection définitive des talents admis à l'Ace-demie Aspire basée au Qatar. Pendant cette période, les enfants retenus disputeront 3.904 matchs.

Thomas Nkono: «Réaliser leurs rêves»

L'ancien gardien de buts des lions est rassurant.

Quelles sont vos nouvelles ambitions, au moment où vous reprenez en main le projet Aspire au Cameroun?

Merci pour l'opportunité que vous me donnez de reparler du projet Aspire Football Dreams. Mes ambitions sont simples: le fait que le projet Aspire se déroule dans les meilleures conditions possibles, est un atout favorable pour que le football camerounais puisse en profiter. Notamment à travers la Direction technique nationale, en ce qui concerne la prospection et la détection. En plus, je voudrais œuvrer pour que les jeunes camerounais aient la chance de réaliser leurs rêves de devenir un jour footballeurs professionnels, en même temps qu'ils poursuivent leurs études, grâce aux infrastructures sportives, scolaires et académiques de pointes, construites par les instances dirigeantes d'Aspire au Qatar. En fin, donner de l'espoir à ceux des enfants qui ont eu l'impression d'avoir raté leur vie. Avec Aspire, tout est possible, je pense aux orphelins, aux enfants abandonnés, aux enfants de la rue, etc.

Quelles sont les assurances que vous donnez aux parents qui souhaitent vous confier leurs enfants?

Je précise d'entrée de jeu aux parents que le projet Aspire est un projet à caractère humanitaire. Les Parents doivent nous faire confiance; leurs enfants profiteront de continuer ou de terminer leurs études, en faisant ce qui leur plait. Cependant, les parents doivent aussi savoir que le mode de sélection est exclusivement centré sur le talent de leurs enfants, le rançonnement et la corruption n'ont pas droit de cité chez nous, et une fois sélectionnés, Aspire prend en charge leurs enfants, tous frais confondus.

Quels sont les avantages d'un enfant qui s'engage avec vous?

comme je le disais tantôt, il y a deux ou trois avantages: d'un, ses enfants pourront continuer ou terminer leurs études, de deux, ils joueront mieux au football en dominant tous les concepts, ce qui leur permettra de savoir effectivement ce qu'ils font, en combien de parties se divise un stade de football, à quel moment faire tel geste, savoir maitriser le ballon, développer la technique individuelle etc. de trois, si Dieu le veut, ils seront footballeurs professionnels, à défaut ils pourront exercer une profession de leur choix.

Les enfants pourront-ils directement bénéficier de votre expertise personnelle?

Oui, vous savez, cela fait près de 15 ans que je me suis résolument engagé dans la formation et dans l'encadrement technique, en plus, de mes fonctions d'Ambassadeur pour l'Unicef, j'entends pleinement jouer mon rôle de manager, de formateur et en fin celui de contribuer à donner la chance ou à redonner de l'espoir à travers le projet Aspire. Par ailleurs, les enfants auront aussi l'avantage de bénéficier de l'encadrement de très grands professionnels autant sur le plan sportif que sur le plan intellectuel, ce qui les aidera sur tous les plans de la vie.

© Ateba Biwolé | Le Jour

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau