Cameroun - Cote d'Ivoire - CAN 2015: Meiway supplie les Lions Indomptables de laisser gagner les Eléphants de Côte d’Ivoire

L’artiste Ivoirien s’est exprimé lors d’un concert en Allemagne Si pour les Camerounais, le dernier match de la poule D des éliminatoires de la CAN 2015 que livrent les Lions indomptables contre les Eléphants de Côte d’Ivoire est une simple formalité, pour leurs adversaires, c’est une rencontre capitale.

Meiway prie cameroun 0033 ns 600

La Côte d’Ivoire est condamnée à gagner pour conserver toutes ses chances de qualification à la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des nations de football seniors. C’est pour l’avoir compris que le grand artiste ivoirien, Meiway, en concert en Allemagne en début de semaine, a demandé aux joueurs camerounais de lever le pied mercredi à Abidjan. S’adressant aux spectateurs camerounais présents dans la salle du Crystal event club, il a dans un premier temps déclaré sourire en coin : « vous les Camerounais, on vous a fait quoi ? Nous les Ivoiriens, on vous a fait quoi ? », avant de poursuivre : « les Camerounais, écoutez-moi bien. A l’heure où je vous parle, vous êtes déjà qualifiés pour la prochaine Coupe d’Afrique qui aura lieu chez les voisins équato-guinéens. Le dernier match des éliminatoires c’est contre la Côte d’Ivoire. Est-ce que vous êtes obligés de jouer ? Je vous pose la question : est-ce que vous êtes obligés de jouer ? On vous a fait quoi ? Même si vous voulez jouer, mettez les remplaçants ». La demande du « roi du Zoblazo » n’a pas reçu un écho favorable.

« Pardon, mettez les remplaçants »

Des « on va vous rosser » ou encore des voix qui scandaient « donnez l’argent » ont répondu à la demande du chanteur artiste ivoirien. Meiway a aussi tenté de jouer sur la fibre affective. Il a rappelé que la Côte d’Ivoire a « donné » une femme à Samuel Eto’o, « le plus grand joueur de tous les temps au Cameroun ». Il a déclaré que le défenseur des Lions indomptables Nicolas Nkoulou et lui ont le même couturier et le même coiffeur. Et que lui-même a eu une relation avec une camerounaise. « Moi, j’ai fait les enfants avec une Bamiléké. Depuis que je la connais, je n’arrête pas de payer la dot », a-t-il dit avant de supplier carrément. « Pardon, vous êtes déjà qualifiés, le prochain match-là, mettez les remplaçants. Ils ont besoin de prouver ce qu’ils savent faire. Mettez les remplaçants ce sera un match amical. Les deux pays en Afrique qui s’aiment le plus c’est le Cameroun et la Côte d’Ivoire. Pardon laisse-nous gagner. Pardon. Moi-même, je vous le demande : pardon ».

© Robert NDONKOU | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau