Cameroun: Akono s’estime abandonné

Jean Paul Akono est toujours alité. Le technicien qui n’a jusqu’ici pas été remplacé par un acte formel à la barre des Lions indomptables continue à souffrir des suites d’un Avc dont il a été victime le samedi 18 mai 2013.

jean-paul-akono.jpg

Onze jours après, « de mon côté droit qui était presque mort, je ne peux pas encore écrire, mais au moins je tends la main pour saluer. J’essaie de tenir la route quand je marche » décrit Jean Paul Akono. Il parait meurtri dans l’âme parce que choqué par l’attitude de son employeur. « Les gens sont méchants. Je suis malade mais, ils sont plus pressés à faire venir un nouvel entraineur au lieu de m’évacuer en Europe ».

Le champion olympique 2000 croit dur comme faire que si le gouvernement l’avait évacué au lendemain de son malaise, il se serait déjà remis. « Surtout que, les examens faits ici à Yaoundé et à Douala ont démontré que mon mal est très léger. La preuve, j’ai retrouvé rapidement la sensibilité de mon coté droit qu’on disait paralysé » analyse le technicien. « Je comprends bien que le coach veut vite se sentir bien mais, il est bien pris en charge.

Si son cas nécessitait une évacuation en Europe, je ne vois pas le Gouvernement refuser de débloquer les moyens pour cela » indique un des médecins qui sont au chevet de Jean Paul Akono. « L’entraîneur Akono est sous traitement. C’est sa santé qui nous préoccupe actuellement. Vous savez que la santé n’a pas de prix. Il faut qu’il recouvre sa santé le plus rapidement possible. Nous le suivons de près. Nous allons rester à ses côtés pour qu’il recouvre sa santé » se défend le Ministre Adoum Garoua..

© star africa : Paul Nana

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau