Cameroun - Accusé d'escroquerie : Patrick Mboma arrêté à l’aéroport

patrick-boma251111300.jpg

Le ballon d'or africain 2000 a été retenu à l'aéroport international de Yaoundé parce que accusé par son ancien coéquipier Pierre Womé d'extorsion de 395. 620. 000 Fcfa.

Patrick Mboma, l'ancien Lion Indomptable, a été interdit de sortir du Cameroun par le procureur général près la Cour d'appel du Centre, la semaine dernière. Son passeport aurait été retiré par la même occasion. Mais cette injonction n'a pas dissuadé l'ancien footballeur de 42 ans de se rendre à l'aéroport de Yaoundé-Nsimalen dans la nuit de mercredi à jeudi derniers, pour essayer de se rendre à Paris, où il réside. Mal lui en a pris : il a été refoulé de la salle d'embarquement de l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen autour de 23 h 45 mn par des policiers, après que ceux-ci lui ont montré la note du procureur.

Jointe au téléphone hier depuis Paris où elle réside, Patricia Ndinga, l'une des chargées de la communication de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Ceeac) - Patrick Mboma en est l'un des ambassadeurs , nous a fait savoir qu' « en effet, il (Mboma) n'était pas tout à fait tranquille la semaine dernière, je l'entendais tout le temps parler à un procureur ». Elle nous a par ailleurs dit que Patrick Mboma a finalement rejoint Paris.

L'ancien buteur de l'équipe nationale de football fait l'objet d'une plainte déposée au secrétariat d'Etat à la Défense (Sed) par son ancien coéquipier Pierre Womé. « C'est compliqué, Patrick Mboma est dans des difficultés, parce qu'il a, pendant longtemps, essayé de fuir. Il n'a pas répondu à trois convocations, mais je crois que cette fois-ci est la bonne », nous a indiqué, la semaine dernière, une source au Sed.

La même source nous révèle que l'ancien joueur du Paris Saint-Germain a été entendu en début de semaine dernière pendant des heures par le procureur général. Ce dernier lui aurait proposé de s'entendre avec Pierre Womé, la condition pour qu'il puisse à nouveau être autorisé à sortir du pays. De son côté, Pierre Womé, qui n'hésite pas à brandir la reconnaissance de dette, continue d'afficher une détermination sans pareil. Il avait d'ailleurs menacé de faire arrêter Patrick Mboma en mai 2012, alors que l'ancien joueur de Gamba Osaka (Japon) venait célébrer son jubilé à Yaoundé. Cette fois là, Mboma était parvenu à s'en aller, malgré les revendications de son créancier.

« Pierre est prêt à tout pour récupérer son argent, nous indique une source proche des deux joueurs. Mboma a eu l'habitude de fuir, mais cette fois, il doit répondre ». Selon nos sources, Patrick Mboma souhaitait créer une entreprise de micro-finance en 2008 et avait contracté des dettes auprès de certains de ses anciens coéquipiers de l'équipe nationale.

Pierre Womé, que nous avons joint au téléphone il y a quelques jours, nous a appris que dans le cadre de cette affaire, il avait prêté 604. 000 euros, soit environ 395. 620. 000 FCfa, à Mboma. Patrick Mboma est arrivé au Cameroun le 20 mars dernier dans le même avion qu'Assou Ekotto – il est venu prendre part à une réunion d'urgence des Etats membres de la Ceeac, dont il est l'ambassadeur.

© Le Jour : Ateba Biwolé

Commentaires (6)

1. Djoukang 03/04/2013

il doit rembourser

2. Bidjogo Boris Torres (site web) 03/04/2013

il doit rembouser sa souille sa reputation

3. Jean 03/04/2013

Ne nous donnez pas la fausse information, soyez crédible et faites pas comme les médias européens qui sont entre les mains des multinationalistes.

4. Dany Dess 04/04/2013

Honte à ceux qui se font sans scrupules. Et avec ça, qui irait déposer dans sa micro-finance?

5. DENDON 05/04/2013

Ils sont tous fouarés ces joueurs ils ont passé leur vie dans des avions et des boites des nuits

6. michealforsuh 05/04/2013

si cest vrai,il doit rembouser

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/04/2013