Brésil 2014: Volker Finke annoncé à Yaoundé. Pas pour démissionner. «Il va préparer la CAN 2015»

VolkerRecruter comme coach en chef de l’équipe nationale du Cameroun en mai 2013 pour un contrat de deux ans, le technicien Allemand n’a pas l’intention de démissionner malgré les piètres résultats ramenés de la Coupe du monde 2014 par sa sélection.

Volker Finke, le porte drapeau du Cameroun à la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, n’était pas retourné à Yaoundé le mercredi 25 juin avec la délégation officielle du Cameroun. Le Coach en chef des Lions indomptables de football était resté au Brésil pour faire des piges. «La Fédération allemande de football dont il fait partie, l’a sollicité après l’élimination des Lions, pour faire du scouting. Après, il a fait un tour chez lui en Allemagne et il est attendu à Yaoundé ce week-end» renseigne l’un des collaborateurs du successeur très controversé de Jean Paul Akono.

Le technicien Allemand qui est annoncé dans la capitale politique du Cameroun la semaine prochaine, sera reçu tour à tour à la Fédération camerounaise de football et au Ministère des sports et de l’éducation physique. Au menu de ces différentes rencontres, nos sources font savoir qu’il s’agira de tirer les leçons de la campagne foireuse de Brésil 2014 et de préparer les éliminatoires de la CAN Maroc 2015 qui démarre au mois de septembre prochain pour les Lions Indomptables. «Peut être il pourrait avoir des rebondissements mais pour l’instant, la démission ou le limogeage du coach n’est pas à l’ordre du jour. Deux mois seulement nous séparent d’une autre échéance importante. Nous avons échoué au Brésil, il est important de s’assoir pour tirer des leçons afin d’éviter une autre humiliation de ce genre. Il pourrait avoir des réajustements au sein de l’encadrement et même de l’équipe mais, pour l’instant comme je l’ai dit, le coach Finke reste à sa place» affirme un Directeur au ministère des sports et de l’éducation physique.

Après la débâcle des Lions indomptables dès le premier tour de la Coupe du monde 2014, Roger Milla, farouche opposant au coach Volker Finke, a été rejoint par de nombreux fans des Lions. Ceux-ci exigent non seulement le limogeage du technicien Allemand mais aussi, l’exclusion de la sélection de certains joueurs pointés du doigt comme responsables de la débâche inédite enregistrée dans la tanière des fauves pendant le séjour au Brésil.

La position du Chef de l’Etat Paul Biya, qui a ordonné une enquête sur les causes de la mésaventure de la délégation Camerounaise au Mondial 2014, pourrait être déterminante pour l’avenir des Lions indomptables.

Adeline Atangana

© Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau