Afrobasket féminin 2015: Le Cameroun vice-champion d’Afrique

Les lionnes du basket ball se sont inclinées en finale du Championnat d’Afrique devant le Sénégal. La compétition s’est déroulée à Yaoundé du 23 septembre au 3 octobre.

Les lionnes du basket ball se sont inclinées en finale du Championnat d’Afrique devant le Sénégal. La compétition s’est déroulée à Yaoundé du 23 septembre au 3 octobre.

« L’on ne dispute pas seulement une finale, on la remporte ».

Les propos tenus par les basketteuses sénégalaises avant le coup d’envoi de la rencontre. Des propos annonciateurs de victoire puisque le Sénégal remporte son onzième titre continental.
Ramses Lonlack, Amina, Bofia et les autres lionnes indomptables du basket ball ont eu droit à une véritable leçon de basket ball.  Elles n’ont presque jamais pris le contrôle de la partie, excepté au terme du troisième quart-temps (19-17). De manière générale les sénégalaises dominatrices des angolaises en demi-finale, étaient techniquement, tactiquement et mentalement supérieures aux camerounaises. Elles n’ont à aucun moment forcé leur talent, se contentant juste de maintenir l’avance acquise sur leurs adversaires. Une avance consommée depuis le premier quart-temps. Voici leurs atouts : une adresse incroyable, un calme et une sérénité quasi insolents, de la rigueur en défense et beaucoup d’assurance dans les phases offensives. Tout le contraire de la sélection camerounaise, qui semblait ignorer jusqu’aux fondamentaux du basket ball. Les camerounaises sont à la réalité tombées sur plus fortes.

Une nouvelle génération pleine de promesses

Une nouvelle génération pleine de promesses

Le Cameroun au-delà de sa défaite en finale, fait toutefois valoir des points positifs. C’est d’abord une première finale disputée en 22 éditions d’Afrobasket féminin. L’on n’oublie pas les sept victoires obtenues en huit rencontres. Ses victimes se comptent parmi les ténors en Afrique. Ce sont par exemple le Mozambique, l’Egypte, le Mali et surtout le Nigéria éliminé en demi-finale. L’Afrique du sud, l’Ouganda et le Gabon sont également passés à la trappe.

La sélection camerounaise compte au final une joueuse au sein du 5 majeur d’Afrobasket 2015. Il s’agit de Ramses Lonlack. Les quatre autres joueuses sont gabonaise, malienne, mozambicaine et nigériane. Le Sénégal médaillé d’or est d’office qualifié pour les Jeux olympiques d’été 2016 organisés dans la ville brésilienne de Rio de Janeiro. Le Cameroun et le Nigéria, respectivement deuxième et troisième prennent part à un tournoi qualificatif avec des représentants d’autres continents. Les palancas negras angolaises, championnes sortantes, attendront Afrobasket 2017. Elles ont occupé la quatrième place au terme de l’édition 2015.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

« L’on ne dispute pas seulement une finale, on la remporte ».

Les propos tenus par les basketteuses sénégalaises avant le coup d’envoi de la rencontre. Des propos annonciateurs de victoire puisque le Sénégal remporte son onzième titre continental.
Ramses Lonlack, Amina, Bofia et les autres lionnes indomptables du basket ball ont eu droit à une véritable leçon de basket ball.  Elles n’ont presque jamais pris le contrôle de la partie, excepté au terme du troisième quart-temps (19-17). De manière générale les sénégalaises dominatrices des angolaises en demi-finale, étaient techniquement, tactiquement et mentalement supérieures aux camerounaises. Elles n’ont à aucun moment forcé leur talent, se contentant juste de maintenir l’avance acquise sur leurs adversaires. Une avance consommée depuis le premier quart-temps. Voici leurs atouts : une adresse incroyable, un calme et une sérénité quasi insolents, de la rigueur en défense et beaucoup d’assurance dans les phases offensives. Tout le contraire de la sélection camerounaise, qui semblait ignorer jusqu’aux fondamentaux du basket ball. Les camerounaises sont à la réalité tombées sur plus fortes.

Une nouvelle génération pleine de promesses

Une nouvelle génération pleine de promesses

Le Cameroun au-delà de sa défaite en finale, fait toutefois valoir des points positifs. C’est d’abord une première finale disputée en 22 éditions d’Afrobasket féminin. L’on n’oublie pas les sept victoires obtenues en huit rencontres. Ses victimes se comptent parmi les ténors en Afrique. Ce sont par exemple le Mozambique, l’Egypte, le Mali et surtout le Nigéria éliminé en demi-finale. L’Afrique du sud, l’Ouganda et le Gabon sont également passés à la trappe.

La sélection camerounaise compte au final une joueuse au sein du 5 majeur d’Afrobasket 2015. Il s’agit de Ramses Lonlack. Les quatre autres joueuses sont gabonaise, malienne, mozambicaine et nigériane. Le Sénégal médaillé d’or est d’office qualifié pour les Jeux olympiques d’été 2016 organisés dans la ville brésilienne de Rio de Janeiro. Le Cameroun et le Nigéria, respectivement deuxième et troisième prennent part à un tournoi qualificatif avec des représentants d’autres continents. Les palancas negras angolaises, championnes sortantes, attendront Afrobasket 2017. Elles ont occupé la quatrième place au terme de l’édition 2015.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau