Un nul historique pour le Niger mais négatif pour la RDC

L’équipe du Niger a décroché le tout premier point de son histoire en phase finale d’une Coupe d’Afrique des nations, ce 24 janvier à Port Elizabeth. Les Nigériens ont fait match nul 0-0 avec une sélection de RD Congo moins entreprenante que face au Ghana et condamnée à battre le Mali pour se qualifier en quarts de finale de la CAN 2013, le 28 janvier prochain.

8-7.jpg

C’est un nouveau pas en avant pour le football du Niger. Ce 24 janvier 2013 à Port Elizabeth, le Mena a décroché le tout premier point de son histoire lors d’une phase finale de Coupe d’Afrique des nations. Incapables de remporter une victoire ailleurs qu’à Niamey, les Nigériens n’en ont pas moins arraché un match nul 0-0 plein de courage face à la RD Congo. Moussa Maazou aurait même pu repartir du Nelson Mandela Bay avec un meilleur résultat.

Un Congo hésitant, un Niger plus entreprenant

Dès la 4e minute, Modibo Sidibe subtilise en effet un ballon dans les pieds adverses et va défier le gardien congolais Robert Kidiaba. Mais le numéro 7 n’enroule pas assez sa frappe du pied droit et le ballon vient mourir sur le montant gauche de la RDC. Sidibé a bien failli devenir le deuxième buteur de l’histoire du Niger en phase finale. Mohamed Soumaïla prend ensuite sa chance de loin alors que Moussa Maazou, démarqué, réclamait un service sur le flanc gauche (20e).

Comme en 2012, le Mena réussit un bien meilleur deuxième match que le premier… Côté Congo, le sélectionneur Claude Le Roy alpague ses joueurs. Le début de rencontre des Léopards est hésitant, contrairement à celui de Nigériens qui sont plus agressifs offensivement avec deux attaquants. La RDC répond toutefois une première fois à la 13e minute avec un superbe service de l’extérieur du pied de Patou Kabangu pour Dieumerci Mbokani : l’attaquant contrôle difficilement le ballon et reprend du plat du pied mais pas assez fort pour battre un Daouda Kassaly à la parade. A la 35e, sur un tir repoussé par la défense nigérienne, la balle revient vers Trèsor Lualua. L’attaquant réagit avec spontanéité mais sans précision et son plat du pied passe nettement à côté. Mbokani manque encore l’ouverture du score à la 42e minute. Grâce à un une-deux avec Trésor Mputu, le joueur d’Anderlecht se présente face à Kassaly mais celui-ci se jette en avant et écarte la menace avec son bras gauche.

Le Niger décroche un premier point

En deuxième période, le Mena reprend le match à son compte. Moussa Maazou fusille Kidiaba (54e), puis force le gardien des Léopards à s’envoler pour stopper un bon coup de tête (60e). L’avant-centre fait bien des misères à la défense congolaise. Le temps fort nigérien cède ensuite la place à un temps fort congolais. Mais les Léopards sont moins inspirés que face au Ghana, notamment un Trésor Mputu remplacé dès la 72e minute. Boubacar Talatou se procure une dernière occasion pour le Mena avec un tir que Kidiaba repousse. Le score ne bouge pas (0-0). Avec ce match nul, le Niger reste même encore dans la course pour se qualifier en quarts de finale, même si pour cela, il faudra battre le Ghana le 28 janvier prochain à Port Elizabeth. Même mission face au Mali pour une RD Congo peu inspirée ce soir.

Rfi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau