Roland-Garros : Monfils expédié par Federer

Le Suisse, n°2 mondial, a beaucoup mieux négocié la reprise de son 8e de finale que le Français. Résultat : une victoire en 2h10 et deux jours 6-3, 4-6, 6-4, 6-1.

4822623 federer monfils 545x460 autocrop

 

Après avoir mené 40/0 sur son service, le Français s'est fait breaker par le Suisse. Dès lors, il n'a plus jamais eu son illustre adversaire, n°2 mondial et titré 17 fois en Grand Chelem, dans le viseur. La légende venue de Bâle s'impose 6-3, 4-6, 6-4 6-1 et se qualifie pour les quarts, où il affrontera son compatriote Stan Wawrinka, tombeur la veille d'un autre Français, Gilles Simon.

En réalité, la Monf', victime d'une fièvre samedi et d'une mauvaise nuit, n'a eu qu'une toute petite opportunité de rien du tout contre «Rodgeur». Elle s'est produite à 4-3 sur le service du Suisse quand le Parisien a enfin eu une balle de break. Las, sur un nouveau service gagnant, Federer a écarté le danger pour filer ensuite vers le gain de la manche (6-4).

Dans le quatrième set, il a continué sur sa lancée, prenant d'emblée le service d'un Monfils désemparé. Agacé, dépassé, soufflé par un Federer ultra-agressif, le Français n'arrivait pas à rétablir le combat, ce qu'il était pourtant parvenu à faire dimanche soir. Après une dernière faute en revers, il rendait les armes.

«J'aimerais bien avoir le secret pour être une machine, soupire-t-il. Il fait froid, petit changement de température, ça m'a giflé tout de suite. Aujourd'hui, je pense que ça s'est vu, je n'avais aucune énergie.» Face à Federer, ça ne pardonne pas.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau