Foot: un Malaga ultra-réaliste gagne à Séville

foot.jpg

Malaga s'est imposé (2-0) sur le terrain d'un FC Séville réduit à dix à partir de la 70e et qui n'a pas su mettre à profit sa domination en première période, samedi lors de la 16e journée du championnat d'Espagne de football.

Les hommes de Pellegrini confortent ainsi leur 4e place au classement avec 28 points, même si leurs concurrents directs à la Ligue des Champions, le Betis Séville et Levante, comptent un match en moins.

Après une excellente première période où les joueurs de Michel s'étaient créé les occasions les plus franches, Negredo et Navarro trouvant notamment par deux fois les poteaux (3, 11), ils ont ensuite payé ce manque de réussite et d'efficacité.

Car à la 49e, le défenseur central de Malaga Demichelis ne manquait pas sa cible au moment de placer une belle tête piquée sur un corner de Joaquin. Puis Fazio était exclu pour un vilain geste dans la surface. Eliseu transformait sans frémir le penalty (2-0, 70).

L'exclusion pénalisait d'autant plus les Sévillans que Michel avait alors déjà fait ses trois changements, le milieu Rakitic s'étant blessé quelques minutes auparavant. Une blessure à laquelle s'ajoute celle de Perotti.

Côté Sévillan, on flirte désormais avec la crise, les Rouge et Blanc n'ayant plus gagné en championnat depuis le 18 novembre et rétrogradant avec cette défaite à la 12e place. A l'issue du match, les supporteurs du Sanchez-Pizjuan réclamaient ainsi la démission du président actuel, José Maria del Nido.

En revanche, l'Athletic Bilbao, dans une situation délicate après avoir été éliminé sans gloire de la Coupe du Roi par Eibar, un club de 3e division, s'est lui donné de l'air en allant gagner samedi à Majorque (1-0). Les hommes de Bielsa passent du coup devant le FC Séville et se retrouvent 11e.

© 2012 AFP

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau