Décès d'Eusebio: Les hommages de Samuel Eto’o fils, Roger Milla et Cristiano Ronaldo

 Peu de temps après l’annonce officielle du décès des suites de maladie ce dimanche 5 janvier 2014 de Eusebio da Silva Ferreira, ex-buteur phénoménal de la sélection du Portugal et de l’équipe Benfica de Lisbonne, certains de ses successeurs les plus illustres au poste d’avant centre ont réagi pour exprimer leurs condoléances.Eusebio aujourdhui

 Peu de temps après l’annonce officielle du décès des suites de maladie ce dimanche 5 janvier 2014 de Eusebio da Silva Ferreira, ex-buteur phénoménal de la sélection du Portugal et de l’équipe Benfica de Lisbonne, certains de ses successeurs les plus illustres au poste d’avant centre ont réagi pour exprimer leurs condoléances. «Avec la disparition d’Eusebio, l’Afrique, le Portugal, et le Monde entier vient d’enregistrer une grande perte.

Eusebio était non seulement un joueur énorme ... mais aussi un homme exceptionnel. Rest In Peace grand frère» a réagi l’international camerounais Samuel Eto’o fils, l’un des meilleurs buteurs de l’histoire du football moderne. « Eusebio, éternel à jamais. Repose en paix » a écrit sur son compte Twitter, Cristiano Ronaldo, digne successeur d’Eusebio dans le compartiment offensif de l’équipe du Portugal. En plus de ses deux grosses stars attendues à la prochaine phase finale de la Coupe du monde au Brésil avec leur sélection respective, il y a aussi l’hommage de Roger Milla que l’on peut se risquer de présenter comme le semblable africain de l’illustre disparue de nationalité portugaise.

« C’est encore une autre grosse perte d’abord pour le football africain, ensuite pour le football mondial. Nous nous connaissions très bien parce que nous faisions partie de la commission football à la Fifa. L’autre souvenir que je garde de lui, c’est que quand je jouais à Montpellier, on s’est rendu à Lisbonne pour un match de la coupe d’Europe. Eusebio est venu me voir pour me dire qu’il voulait que je vienne jouer à Benfica.

Ce rêve ne s’est jamais réalisé mais, cela montre l’estime qu’il avait pour mon talent. C’est vrai que depuis plusieurs années, il a été malade, on ne le voyait plus dans les réunions de la Fifa mais, il reste que sa disparition est une grosse perte. Naturellement, je souhaite qu’il repose en paix ». En marge des témoignages qui arrivent des quatre coins du monde, les autorités portuaires ont décrété trois jours de deuil national.

 © Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau