Coupe du monde 2014 : Voici le prix des billets

Tous ceux qui veulent aller au mondial brésilien de 2014 savent désormais à quoi s’en tenir. En tout cas pour ce qui concerne le prix des billets.

En effet, animant une conférence la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), par le biais de son porte parole et du directeur exécutif adjoint a expliqué dans les moindres détails comment s’offrir un ticket pour le mondial Brésilien. En effet, selon les explications de Gondo Pierre et Zito, la Côte d’Ivoire a un quota de 4000 places par match, soit 8%. Mais 700 places de ces 4000 places reviennent à la communauté football. C'est-à-dire les invités de la fédération ivoirienne de football (parents des joueurs, partenaires, dirigeants de clubs, invités VIP…). Les autres 3300 tickets reviennent aux supporteurs. Mais comment se les procurer ? Il ya deux manières d’y parvenir.

La première concerne ceux qui ont une carte de crédit. Ces derniers peuvent directement faire la demande de ticket au près de la Fifa à travers le lien http://pmatickets.fifa.com. Pour ceux qui n’ont pas de carte de crédit, ils peuvent passer la fédération en téléchargeant sur le site de la fédération le formulaire. Le remplir et l’envoyer à l’adresse suivante billteriebresil2014@fif-ci.com. Les supporteurs, selon Gondo Pierre les supporters ivoiriens ont jusqu’au 05 février 2014 pour acheminer leur demande à la FIF. Car le délai de rigueur de la Fifa est le 7 février prochain. Le prix des tickets au premier varie selon les catégories. Il y en a quatre dont une réservée aux handicapés.

Pour les matchs du premier tour les tickets sont à 87500FCFA (catégorie 1), 67500FCFA pour la catégorie 2 et 45000FCFA pour la catégorie 3. Pour les handicapés les prix est 45000FCFA. Notons que la période d’inscription sont déjà ouvertes et tous ceux qui veulent acheter des billets pour le mondial. Les conférenciers ont tenu à préciser que les formalités du visa sont à la charge du demandeur du ticket.

@SOURCE : Le Patriote

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau