CAN-2013 - L'ARBITRE DE BURKINA FASO-GHANA SUSPENDU (CAF)

JOHANNESBURG, 7 fév 2013 (AFP)

tunisien-slim-jedidi.jpg

 

- L'arbitre de la demi-finale Burkina Faso-Ghana (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.), le Tunisien Slim Jedidi, a été "suspendu" par la Confédération africaine (CAF), a annoncé son secrétaire général Hicham El Amrani lors d'une conférence de presse jeudi à Johannesburg. "Il a été suspendu", a dit le dirigeant concernant cet arbitre à la performance décriée par l'équipe du Burkina Faso, pourtant qualifiée pour la finale mais qui a crié au "scandale".

"Nous nous attendions à un meilleur niveau", a ajouté M. El Amrani. Les Burkinabè se sont notamment plaints du second carton jaune adressé à leur attaquant Jonathan Pitroipa (117e) pour une simulation peu évidente dans la surface de réparation adverse. Les "Etalons" ont fait appel de cette décision. "Le comité d'organisation ne peut changer la décision de l'arbitre que si l'arbitre reconnaît qu'il a fait une erreur, dans son rapport officiel", a précisé Hicham El Amrani.

Une réunion devait se tenir pour étudier l'appel. Le sélectionneur du Burkina-Faso Paul Put a qualifié de "ridicules" certaines décisions de l'arbitre. "Je pense que la justice parlera, a-t-il dit jeudi matin à l'AFP en parlant de l'appel interjeté. Tout le monde peut le voir sur les images vidéo, il n'y a aucun doute à avoir pour savoir s'il y avait carton rouge ou pas".

"Au début, il y avait clairement penalty (pour Pitroipa, non sifflé, ndlr), j'ai revu les images dix fois, a-t-il détaillé. Ensuite, l'arbitre a sifflé un penalty pour le Ghana qui était ridicule. L'attaquant Asamoah, un très bon joueur que j'aime beaucoup, est tombé pour rien plusieurs fois et n'a pas reçu d'avertissement, contrairement à nous. C'était un arbitrage très bizarre".

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau