Trouble de l'érection

Déni, difficulté à en parler, sujet tabou.......

 

Les troubles de l’érection sont une pathologie fréquente bien que tabous. Après 40 ans, près d’un homme sur trois en souffre. Pourtant, ils sont encore trop peu nombreux à oser en parler à un médecin alors que des remèdes efficaces existent et que le trouble de l’érection cache souvent une maladie sous-jacente plus grave.

De la panne sexuelle au trouble de l 'érection chronique

Une panne sexuelle, c’est vexant mais pas très grave, ça arrive à tout le monde… Mais quand les pannes se répètent on parle alors de dysfonction érectile : « C’est une incapacité à obtenir et maintenir une érection suffisante pour permettre un rapport sexuel satisfaisant », indique le docteur Olivier Cambau, endocrinologue, andrologue et sexologue à Lyon. « Si les difficultés persistent plus de trois mois, on considère qu’il s’agit d’un trouble de l’érection et il faut consulter ».

 

Troubles de l’érection fréquent après 40ans Cette pathologie est fréquente, surtout après 40 ans. Selon les études, entre 10 et 30% des hommes en souffrent. « Il est difficile d’avoir des chiffres précis puisqu’on estime que les 3/4 des hommes concernés ne consultent pas, souligne le docteur Cambau. Le rôle des partenaires est très important, elles incitent souvent à la consultation ».

Troubles de l’érection d’origine psychologique ou organique

  Les troubles de l’érection peuvent être d’origine psychologique ou organique et bien souvent les deux facteurs s’associent. Les troubles de l’érection d’origine psychologique, plutôt rares (20% des cas), concernent surtout des hommes jeunes. Dans ce cas, l’homme a des troubles de l’érection lors d’un rapport sexuel, mais garde des érections nocturnes et matinales spontanées. Dans 80% des cas, l’origine des troubles de l’érection est organique. Les facteurs sont nombreux et là aussi se cumulent : âge, tabagisme, alcoolisme, troubles neurologiques, dépression, certains médicaments, les maladies métaboliques (diabète, surpoids, insuffisance rénale…) et les problèmes cardiovasculaires (hypertension artérielle, hypercholestérolémie…).

Trouble de l’érection : pourquoi consulter ? Le médecin spécialiste de l’erection.

En premier lieu, parce que ces troubles ont des conséquences importantes sur la qualité de vie. Selon plusieurs études, plus de 8 hommes sur 10 admettent que leur trouble affecte leur sentiment de virilité. Chez un homme souffrant de dysfonction érectile on constate 3 fois plus d’insatisfaction physique, 4,4 fois plus d’insatisfaction émotionnelle, 2,5 fois plus d’altération du bonheur global et une perte de confiance en soi à tous les niveaux de la vie. Mais surtout parce que la dysfonction érectile est souvent le premier signe d’une pathologie sous-jacente. 30% des patients souffrant de troubles de l’érection ont effectivement une autre maladie. Ainsi, le risque d’avoir une hypertension artérielle serait de 38% plus élevé chez les hommes concernés. La plupart des hommes qui consultent se tournent vers leur médecin traitant (2/3), mais d’autres spécialistes peuvent être consultés selon les cas.

Les traitements des problèmes d’érection

Quelle que soit son origine, le traitement des troubles de l’érection a fait de gros progrès avec l’arrivée en 1998 du Viagra®. Depuis, deux nouveaux médicaments ont fait leur apparition en 2003 : le Cialis® et le Levitra®. Des médicaments efficaces dans près de 65% des cas, délivrés uniquement sur ordonnance médicale et non remboursés par la sécurité sociale.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau