Tout le monde n’a pas besoin de déodorant

deodorant.jpg

Des chercheurs anglais ont montré que 75% des femmes dont la sueur sous les aisselles n’a pas d’odeur mettent quand même du déodorant. Nous ne sommes pas tous égaux sur le plan des odeurs corporelles.

Des chercheurs anglais de l’université de Bristol ont ainsi montré que 2% des femmes anglaises – 117 sur un échantillon de 6495 – avaient un gène rare qui les conduit à ne pas avoir d’odeur sous les aisselles. Ils publient dans la revue Journal of Investigative Dermatology. Les scientifiques ont remarqué que 25% de ces femmes sans odeur ne mettaient pas de déodorant contre 5% seulement des autres individus de l’échantillon.

Cela montre qu’une partie d’entre elles savent, de façon plus ou moins consciente, qu’elles n’ont pas besoin de déodorant. Mais cela laisse aussi entendre que les trois quarts de ces femmes mettent un produit dont elles n’ont absolument pas besoin. Le premier auteur de cette étude inédite souligne que ces travaux montrent donc que l’on pourrait utiliser le dépistage génétique pour limiter «les achats inutiles et l’exposition à des produits chimiques des personnes qui ne sentent pas mauvais des aisselles».

Son équipe a par ailleurs remarqué que la cire des oreilles des «sans-odeurs» était généralement sèche alors qu’elle est grasse chez la majeure partie de la population. Etudier le cérumen d’une personne pourrait se révéler une méthode alternative pour évaluer si une personne a besoin ou non de déodorant.

LE FIGARO

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau