Médicaments périmés dans le Nord-Ouest: Des poisons à détruire

Une équipe conjointe des différentes autorités en charge de la santé a fait une descente sur le terrain dans le Nord-ouest

Les médicaments endommagés et dont la date a expiré sont retirés de la circulation dans cette région peu à peu. Cet exercice commence ce 15 février et est coordonné par la Délégation régionale de la santé, sous la supervision du Fonds régional pour la santé, branche du Nord-ouest.

Les médicaments endommagés seront incinérés, une fois collectés dans des lieux emménagés à cet effet, situés à Ntahmabuh et Mankon. C’est une décision qui interviendra après délibération de la commission régionale qui jugera des dispositions à prendre pour leur destruction.

Ces médicaments ont été collectés à l’Unité médicale du Nord-ouest, au Fonds régional pour la promotion de la santé, l’hôpital régional de Bamenda, la plupart des hôpitaux publics, les centres de santé, les pharmacies privées et les pharmacies privées des congrégations religieuses de la région.

Dans la même lancée, des bacs pour collecter des remèdes endommagés ont été installés dans la plupart des pharmacies des différentes régions du pays. Ils portent une inscription qui invite les clients à y déposer leurs médicaments abîmés.

© Salma Amadore | Cameroon-Info.Net

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau