Cameroun - Lutte contre le VIH/Sida: Un document pour protéger les travailleurs

L'atelier de validation dudit document a été ouvert lundi à Yaoundé

Sur la liste des difficultés qui surviennent chez les personnes vivant avec le VIH, se greffent les discriminations en milieu professionnel. Ainsi, 23% des personnes séropositives interrogées par le Comité national de lutte contre le Sida (Cnls) disent avoir perdu leur emploi au cours des 12 derniers mois du fait de leur statut sérologique. De fait, pour un meilleur encadrement de ces travailleurs et, pour prolonger la lutte contre le VIH, les responsables du Ministère du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss) participent depuis lundi l'atelier de validation du document-cadre d'orientation de la lutte contre le Vih /Sida dans le monde du travail au Cameroun.

Le document préfacé du Mintss, Grégoire Owona, envisage la réduction des risques de propagation du Vih parmi les travailleurs et leurs familles, la réduction de la discrimination et de la stigmatisation liées à la maladie dans le monde du travail. De même que la réduction de l'impact du Vih/Sida sur les travailleurs vivant avec le Vih et l'amélioration de la coordination, de la gestion, du partenariat, du suivi-évaluation pour la lutte contre la pandémie.

A l'ouverture des travaux, la Directrice de l'équipe d'appui technique de l'Organisation internationale du travail (OIT) au Travail décent pour l'Afrique, Dayina Mayenga, a déclaré que: «Le Vih/Sida affecte le segment le plus productif de la main-d’œuvre et réduit les revenus. Il menace les droits fondamentaux au travail et a un impact négatif sur les groupes vulnérables». Les travailleurs et employeurs des différents secteurs ont donc trois jours pour enrichir la version actuelle du document. A cet effet, le Secrétaire général du Ministère, Raymond Yapele, a invité les participants à placer les travaux sous le sceau de l'urgence et de la célérité.

© Marilyne NGAMBO TCHOFO | Cameroon Tribune

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau