CAMEROUN :: « La fécondation in vitro est réalisée à 1.000.000 de Franc CFA au CHRACERH »

CAMEROUN :: « La fécondation in vitro est réalisée à 1.000.000 de Franc CFA au CHRACERH »

 

Apres l’inauguration du CHRACERH il a eu des premières naissances en terme de bilan combien de naissance ont été enregistré depuis le fonctionnement de cette formation sanitaire ?
Nous sommes sur un processus qui a commencé il y a 09 mois. Il y a 09 mois nous avons fait des premières fécondations in vitro avec transfert d’embryon. C’est cette série que nous sommes entrain de suivre actuellement.et à chaque fois qu’une grosse arrive à 09 mois nous réalisons effectivement l’accouchement. Donc depuis le mois d’aout – septembre de l’année dernière si vous comptabiliser les grosses vous verrez que c’est maintenant que les femmes sont entrains d’accoucher, il faut partie du fait que nous avons comptabilisés le nombre de grossesses au départ.  Nous étions à 33 % de grossesses. Maintenant on va voir sur ces 33% de grossesses quel est le taux d’accouchement à terme au même titre que nous verrons le nombre d’accouchement prématuré, ce sont c’est statistique que nous allons rendre avec un recul de 02 à 03 ans, on verra à peu près combien d’accouchement à terme on a eu, combien d’accouchement prématuré et combien d’avortement nous avons obtenu. 

Quel est le taux de fréquentation actuel ?

Nous pouvons vous garantir qu’actuellement, les patientes viennent de partout, certes nous n’avons pas encore fait les statistiques du nombre de patientes qui arrive mais vous si vous vous rendez en consultations vous allez vous rendre compte de l’affluence. Aucun médecin ne part d’ici sans avoir consulter au moins 40 patientes par jour. C’est un taux qui commence à être important, en termes de statistique, avec un recul de 06 mois, vous les aurez bientôt. 

Pour ces couples qui entendent bénéficier des prouesses du CHRACERH quelle est la procédure à suivre ?

La procédure est simple, elle passe toujours par une consultation chez le médecin gynécologue qui va faire le point sur le plan des problèmes de la fertilité. On n’envoie pas les femmes en fécondation in vitro d’emblée. C’est d’abord une démarche qui est longue et lourde, y compris financièrement et psychologiquement. On n’envoie en fécondation in vitro que des femmes qui nécessitent vraiment la fécondation in vitro. C’est pour cela que le CHRACERH est un centre de diagnostic et de traitement de l’infertilité. Et dès qu’on a fait le diagnostic on voit ce qui est du ressort de la chirurgie endoscopique et ce qui ressort de l’insémination simple. Quand vous venez au Chracerh la consultation est simple et adaptée à l’économie de notre pays. La consultation est de 10.000 FCFA seulement. A partir de là le médecin va vous voir et va vous demander une batterie d’examens et ces examens se font sur place. Les prix sont donc abordables pour la fécondation in vitro elle est réalisée à 1.000.000 de Franc CFA seulement contrairement à certains pays développés ou elle s’élève à 15.000.000. Le Cameroun risque donc de devenir une destination de tourisme médical parce que nous commençons à recevoir des patients qui viennent de Jordanie, des Etats Unis, de la France et qui se font faire la fécondation in vitro ici. Actuellement il y a l’une patiente qui est venu de la France qui est enceinte et dont la date probable d’accouchement est le 25 Décembre de l’année en cours.

Camer.be

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau