Je me réveille et je suis fatigué(e), pourquoi ? Que faire ?

Réveil fatigué ? Et si c'était une erreur d'hygiène de vie ?

Si ponctuellement, vous vous réveillez fatigué(e), il s'agit probablement d'une erreur de mode de vie, à commencer par un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité.

Des activités trop importantes et un rythme de vie très élevé se traduisent forcément par des journées fatigantes qui nécessitent au moins ponctuellement davantage de temps de sommeil et qui expliquent que l'on soit encore fatigué au réveil.

Votre travail est peut-être particulièrement stressant en ce moment, expliquant vos insomnies, vos difficultés d'endormissement et/ou vos réveils matinaux précoces. Si c'est le cas, des méthodes de relaxation peuvent vous aider.

Dans tous les cas, revoyez vos habitudes et améliorez-les. Un adulte doit dormir en moyenne 7 heures par nuit et dans de bonnes conditions (literie, température, taux d'humidité, absence de source lumineuse, de bruit...).

Par ailleurs, votre rituel du coucher est-il correct ? Pas d'excitation en soirée, de travail sur ordinateur dans son lit, d'endormissement devant la télé, etc. Attention également aux erreurs alimentaires (dîners trop riches et trop copieux) qui entravent la digestion, et à l'alcool qui peut faciliter l'endormissement mais qui déstructure ensuite le sommeil.

Une toux nocturne ou des ronflements peuvent aussi perturber votre sommeil. Parlez-en à votre médecin (reflux gastro-oesophagien, apnées du sommeil...). Pour mieux dormir enfin, pour améliorer votre forme physique et psychologique, pratiquez régulièrement une activité physique, mais pas en soirée !

En bref, si vos réveils fatigués sont ponctuels et qu'ils trouvent une explication, ce n'est pas grave. Explorez votre hygiène de vie afin de l'améliorer et de retrouver la forme.

Vous vous réveillez fatigué(e) ? Et si c'était une dépression ?

Une autre grande cause des réveils fatigués est la dépression. Mais dans ce cas, la fatigue ressentie dès le réveil n'est pas ponctuelle, mais permanente depuis plusieurs semaines.

Autrement dit, si vous vous réveillez fatigué(e) tous les jours, toute la semaine, pendant plusieurs semaines de suite, et que parallèlement vous présentez d'autres symptômes typiques de la dépression (ci-dessous), il faut penser à l'éventualité d'une dépression et consulter sans délai son médecin.

La dépression est une vraie maladie qui nécessite un traitement. Les symptômes de la dépression (souvent présents tous les jours et toute la journée) :

Tristesse

Perte de l'aptitude au plaisir, même pour les activités habituellement plaisantes et intéressantes.

Dévalorisation de soi, culpabilité.

Troubles du sommeil.

Ralentissement ou inversement agitation.

Perte d'appétit avec perte de poids ou inversement augmentation de l'appétit avec gain de poids.

Difficultés de concentration, indécision. Fatigue, perte d'énergie.

Idées suicidaires.

Se réveiller fatigué(e) systématiquement tous les jours pendant plusieurs semaines, ce n'est pas normal. Si une tristesse et une absence de plaisir complètent ce tableau, il peut s'agir d'une dépression.

Se réveiller fatigué(e) peut alerter sur une maladie sous-jacente

Enfin, la fatigue peut révéler l'existence d'une fatigue sous-jacente, autre que la dépression. Il est nécessaire de consulter son médecin pour faire un bilan.

De nombreuses maladies se traduisent par une fatigue importante, comme le cancer par exemple. L'hypothyroïdie est à rechercher en priorité, car il s'agit d'une maladie fréquente dont l'un des principaux symptômes est une fatigue intense.

Dans le cas de cette maladie, le manque d'hormones thyroïdiennes se traduit par un organisme qui fonctionne comme au ralenti :

Fatigue.

Manque d'entrain et lassitude.

Lenteur intellectuelle.

Frilosité.

Peau froide et sèche.

Cheveux et ongles cassants.

Chute de cheveux.

Prise de poids malgré un manque d'appétit.

Constipation.

Irritabilité. Etc.

En conclusion, se réveiller fatigué(e) n'est pas grave si c'est ponctuel et si vous pouvez l'expliquer (journées fatigantes, stress, mauvaise hygiène de vie). En revanche, si cette fatigue matinale est quasi permanente, il faut penser une dépression ou encore à une maladie sous-jacente. Consultez sans attendre.

©e-sante.fr

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau