Faut-il arrêter le sport quand il fait froid ?

Sport et froid : attention aux muscles !

Qu'il vente ou qu'il neige cet hiver, vous comptez bien braver le froid pour prendre un bol d'oxygène et garder la forme ! Oui mais... Est-ce vraiment une bonne idée ? Le froid augmente le risque de blessures musculaires.

En cause ? Le diamètre de nos vaisseaux sanguins a tendance à diminuer sous l'effet du froid. Résultat : nos muscles et nos organes sont moins bien irrigués et le risque de blessure à l'effort augmente.

Voilà pourquoi il est déconseillé de débuter un sport de plein air, comme le jogging, en plein hiver !

Pour les habitués, l'entraînement peut continuer. Mais lorsque le thermomètre chute sous les 5°C, mieux vaut s'exercer à l'intérieur pour plus d'efficacité !

Quand la météo doit-elle dissuader de pratiquer votre sport préféré ?

* Les sports de vitesse comme le cyclisme sont à éviter en plein hiver. À 25 kilomètres à l'heure, l'air absorbé est encore plus froid et arrive très vite dans vos bronches, ce qui peut les irriter et augmente le risque de développer une bronchite ou une bronchopneumonie.

* Course à pied, vélo, football... Quel que soit votre sport de prédilection, évitez de le pratiquer en extérieur quand il y a du verglas. Sous peine de chutes, entorses et compagnie !

* En cas de neige car vous ne voyez pas toujours ce qui se trouve dessous : plaques de glace, sol irrégulier, trous, etc.

Conseil n°1 : S'échauffer

Pour réduire les risques de blessure, surtout par temps froid, la règle essentielle tient en un mot : l'échauffement !

Objectif ? Faire monter la température du corps pour que vos vaisseaux sanguins se dilatent et que la circulation sanguine soit optimale au moment de l'effort.

Conseil n°2 : S'équiper

Pour éviter un refroidissement, il faut avant tout bien vous couvrir. L'idéal ?

Porter plusieurs couches de vêtements que vous retirez au fur et à mesure que l'effort physique vous donne chaud, afin de ne pas trop transpirer.

Et dès qu'il fait moins de 5°C, pensez à emporter des gants et un bonnet car le crâne est particulièrement vulnérable aux refroidissements.

Conseil n°3 : S'hydrater !

Même si vous avez moins soif que par beau temps, pensez à vous hydrater car vous transpirez tout de même.

Conseil n°4 : Passez en intérieur !

Quand l'hiver devient vraiment trop froid pour pratiquer votre sport préféré, n'hésitez pas à vous tourner vers des solutions alternatives !

De nombreux sports se pratiquent bien au chaud : fitness, piscine, yoga, squash, vélo d'appartement...

Quel que soit votre choix, veillez à vous entraîner un peu régulièrement plutôt que beaucoup occasionnellement. Laissez votre corps prendre la température en douceur !

©e-sante.fr

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau