Les bourses françaises

Les bourses du gouvernement français Politique des bourses au Cameroun En 2008,

le Service de Coopération et d’action culturelle de l’Ambassade a assuré la gestion de 108 bourses d’études (dont 32 bourses nouvelles) pour un montant de 1,7 millions d’euros et 13 bourses de stage (237 000 euros).

Le Cameroun est le premier bénéficiaire des bourses du gouvernement français pour l’Afrique subsaharienne.

Une bourse sur deux est de niveau 3ème cycle (doctorat). Les bourses sont accordées sur la qualité du dossier, dans des secteurs prioritaires pour le développement du Cameroun : sciences, technologie, économie et gestion, avec une attention particulière aux opportunités d’emploi dans le pays.

Pour les lettres et sciences humaines, les domaines privilégiés ont trait : à l’économie et à la gestion ; au développement des sciences, de la technologie et de l’entreprise (droit des affaires, droit de l’entreprise ou de la propriété industrielle… communication d’entreprise, histoire des sciences et techniques…) ; à l'enseignement du français et à l’éducation bilingue ; à la géographie du développement (urbanisation, migrations, aménagement de l’espace) ; aux biens publics mondiaux (climat, eau, sécurité). Pour 2009, les bourses nouvelles concerneront prioritairement : les enseignants des universités nouvellement recrutés dans le cadre du plan national de recrutement du MINESUPet ce pour l’obtention du doctorat ; les étudiants finalisant des études professionnelles dans les secteurs clés du développement du Cameroun (eau, agronomie…) ; les professionnels ou étudiants poursuivant des études dans le domaine de la gouvernance (administrative, financière…) ; de l'économie du développement, de la recherche et de la culture.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 02/12/2012