Université de Douala: La nouvelle carte d’étudiant crée la controverse sur le campus

Cette nouvelle pièce d’identification qui sert également de porte-monnaie électronique pour son détenteur n’est pas approuvée pas les étudiants contraints de devenir des clients d’Uba Cameroon.

universite-dla-1.png

L’administration de son côté évoque la question de sécurité. Une ambiance mitigée entre les bruits qui proviennent de l’extérieur et le calme qui entoure la concentration des étudiants au sein du Campus. C’est l’image que présentait l’Université de Douala vendredi 7 juin 2013. Des groupes d’étudiants se sont constitués ça et là. Assis sous les arbres, des étudiants échangent. Certains préparent les contrôles continus, tandis que d’autres font les travaux dirigés. Dans l’ensemble, l’incertitude du lendemain demeure préoccupante. Et Pour cause, certains risquent de louper les contrôles continus s’ils ne disposent de carte d’étudiant. « On nous demande de payer 3 500 F Cfa et nous contraint à ouvrir un compte à Uba (United bank for africa ) Cameroon parce que c’est la carte électronique que la banque met à notre disposition qui nous sert également de carte d’étudiant et sans carte d’étudiant ou le récépissé de la banque tu ne peux pas composer», déplore Isabelle, une étudiante.

L’administration de l’université de Douala a en effet mis sur pied pour l’année académique en cours un nouveau procédé technologique. En dehors de l’inscription qui se fait en ligne depuis la rentrée académique, l’institution a opté pour une carte d’étudiante électronique. Mais seulement, cette pièce d’identité qui est valide jusqu’en 2015 est en même temps un porte-monnaie électronique. Selon un communiqué publié sur le site de l’Université de Douala, « UBA-Cameroon informe la communauté estudiantine de l'Université de Douala que les nouvelles cartes d'étudiants sont déjà disponibles. Bien vouloir se rapprocher de l'Agence du Campus dès réception d'un sms de ladite banque ». Toute chose à laquelle les étudiants ne comprennent rien. « J’ignore les termes du partenariat entre l’Université et cette banque.

C’est une exagération. J’ai déjà un compte bancaire ailleurs et je n’en ai plus besoin. Pourquoi faire d’une carte d’étudiant un porte-monnaie électronique ? Certains étudiants ne parviennent pas à joindre les deux bouts. Maintenant il va falloir supporter un compte bancaire avec tout ce que cela comporte», déclare Modeste, étudiant. Pour d’autres apprenants par contre, cette nouvelle pièce d’identification leur permet de sécuriser leur argent. Selon un cadre de l’administration de l’Université de Douala, cette nouvelle pièce entre dans la nouvelle stratégie adoptée par l’institution. « Nous voulons maîtriser les effectifs au sein de l’université. Uba est la seule banque qui permet d’avoir la traçabilité et la visibilité dans les comptes. De ce fait, on limite les cas de fraude et on gère mieux les étudiants.

Les 3 500 FCfa représentent les frais d’établissement de la carte et du porte-monnaie électronique », relève notre interlocuteur. Une idée que ne partagent pas les cop’s qui pensent que ces opérations bancaires peuvent s’effectuer sans qu’ils ne disposent d’une carte électronique. « Ce n’est pas forcément avec des cartes électroniques qu’on effectue des transactions bancaires. Nous pouvons toujours verser de l’argent dans le compte de l’université sans toutefois être des clients de cette institution bancaire », affirme Romuald. Au final, c’est par peur de représailles que les étudiants se sont pliés à cette exigence qui fâche.

© Marie Louise MAMGUE (Stagiaire) | Le Messager

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/06/2013