Probatoire 2013: Deux fraudeurs interpellés à Bafoussam

Patrice Youteh qui a tenté de se substituer à Marcel Blaise Schaha.

Le centre d'examen du probatoire de l'enseignement général au Lycée de Ndiengdam à Bafoussam, a enregistré un cas de substitution de candidat, avant-hier, 19 juin 2013. Des surveillants de salle ont surpris Patrice Youteh, 19 ans et étudiant à l'Université de Douala, en train de composer en lieu et place de Marcel Blaise Schaha, 29 ans. Les deux infortunés sont actuellement gardés à vue à la Brigade de gendarmerie à Ndiengdam.

D'après le Proviseur de ce Lycée, par ailleurs chef de centre de l'examen probatoire, Véronique Lotchouang, le stratagème a été révélé au troisième jour du même examen, mercredi dernier. Patrice efouteh, selon des recoupements, est arrivé en salle d'examen avec une photocopie de carte nationale d'identité (Cni). Malheureusement, il s'est avéré que la photo présentée sur cette photocopie n'avait aucun lien avec celle apposée sur le récépissé de dépôt de candidature.

Là photocopie en question portait le nom de Marcel Blaise Schaha, alors que la photo faisait ressortir le visage de Patrice Youteh. «Nous avons découvert un cas de substitution de candidat, et nous avons fait ce qu'il faut, ce que prévoient les textes dans ce cas, c'est-à-dire que le candidat a avoué à la gendarmerie. Nous avons fait venir le vrai candidat et nous avons eu la chance qu'il se présente», précise Véronique Lotchouang.

La Brigade de gendarmerie de Ndiengdam a été Saisie. Le fraudeur et son complice sont entendus et gardés à vue. Ils attendent d'être déférés devant le Parquet des tribunaux à Bafoussam. Les premiers éléments d'enquête laissent croire que Marcel Blaise Schaha a régulièrement fréquenté le cours du soir dit l'Avenir à Bafoussam. Ce dernier aurait été recruté dans la vague des 25 000 jeunes à la fonction publique, et aurait eu besoin d'un diplôme plus élevé pour avancer dans son service.

En l'espace de quelques jours, la région de l'Ouest se distingue par des cas de fraude aux examens. Le 4 juin dernier, trois candidats au Brevet d'études du premier cycle (Bepc) ont été interpellés au sous-centre du lycée bilingue à Foumbot par des policiers. Bibiane Kouchou (18ans), Issa Flore Mero (20 ans) et Sylvain Koudjouk (29 ans) se sont substitués aux vrais candidats, contre 40 000 FCFA à verser à chacun. L'affaire est encore en justice.

© MICHEL FERDINAND | source: mutations

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau